LES TRAITEMENTS

invisalign appareil dentaire invisible

INVISALIGN



Invisalign


Appareil dentaire transparent

invisalign appareil dentaire invisible

Ce traitement orthodontique existe depuis 2001. Il consiste en une gouttière transparente qui permet de réaligner les dents d’un patient sans recourir à un système peu esthétique comme les bagues traditionnelles.


invisalign gouttière orthodontie invisible
  • PRENEZ DES MAINTENANT RENDEZ-VOUS !

Choisissez l’un de nos centres dentaire Dentego proposant
le traitement Invisalign :


Sommaire :


Invisalign, qu’est-ce que c’est ?


Invisalign est une technique novatrice d’orthodontie invisible. Une empreinte des dents à réaligner est d’abord effectuée, de manière tout à fait traditionnelle. Ensuite la technologie prend le relais. Un modèle numérique des dents est créé, ainsi qu’une projection de la dentition telle qu’elle devra être en fin du traitement. Le praticien décide ensuite des différentes étapes devant amener à ce résultat.

Pour chacune de ces étapes, des aligners sont fabriqués. Ce sont des gouttières d’orthodontie transparentes et amovibles thermoplastiques. Elles sont faites sur mesure pour s’adapter parfaitement à la dentition de chaque patient. Elles sont évolutives : chaque gouttière permet d’agir sur une ou plusieurs sections de la dentition. Toutes les deux semaines environ, le patient change d’aligners et passe ainsi à l’étape suivante. Cette technique permet de réaligner progressivement la dentition pour avoir un beau sourire en ciblant les dents mal positionnées les unes après les autres.

Attention : seuls les dentistes ayant obtenu la certification invisalign peuvent proposer ce traitement à leurs patients. Tous les spécialistes Dentego sont des praticiens agréés Invisalign.



Les différentes étapes du traitement


  • Étape 1 : Consulter un orthodontiste
    Tout commence par une consultation auprès d’un orthodontiste. C’est lui qui juge de la pertinence du recours à Invisalign. Les dentistes omnipraticiens peuvent aussi utiliser le système, à la condition qu’ils aient obtenu la certification invisalign GO (cas simples). Plusieurs dentistes non orthodontistes Dentego sont agréés Invisalign. Après avoir pris les empreintes de la dentition et établi un plan de traitement, il envoie le dossier chez le fabricant Invisalign afin que celui-ci procède à la réalisation sur mesure des gouttières dentaires invisibles qui permettront de redresser les dents et obtenir un sourire éclatant.

  • Étape 2 : Début du traitement Invisalign
    Lorsque celles-ci sont prêtes, le patient peut commencer à les porter. Il est nécessaire de laisser le dispositif en place au moins 22 heures sur 24. Les aligners peuvent et doivent être enlevées pour les repas ainsi que pour le brossage des dents. Il est d’ailleurs indispensable de bien nettoyer celles-ci aussitôt que l’on a mangé, afin que les gouttières soient installées sur des dents toujours propres. Attention au masticage du chewing-gum : celui-ci n’altère pas la qualité des gouttières, mais il est difficile à ôter lorsqu’il est collé sur le plastique. Il faut également savoir que la fumée de cigarette a tendance à colorer les aligners.

  • Étape 3 : Entretien et renouvellement des gouttières Invisalign
    Il est recommandé de nettoyer soigneusement la gouttière dentaire à chaque fois que le patient l’enlève. Cela ne nécessite pas de gestes particuliers. Un brossage et un rinçage avec de l’eau tiède suffisent à maintenir une bonne hygiène.

    Toutes les deux semaines environ, le patient change ses gouttières dentaires d’orthodontie. Il est autonome dans ce processus. Les rendez-vous avec le praticien sont plus espacés que dans le cadre de bagues traditionnelles : ils ont lieu généralement tous les trois ou quatre mois.

Combien de temps dure le traitement Invisalign ?


En général, la durée du port des gouttières Invisalign est similaire à celle d’un appareil traditionnel. Dans certains cas, elle peut même être inférieure. La durée du traitement est plus ou moins rapide en fonction de la progression de l’alignement des dents. Elle est dans tous les cas communiquée en amont, au moment de l’accord initial.

Lorsque les aligners sont ôtées, le praticien prescrit un système de contention qui permet de pérenniser les résultats obtenus. Il n’est pas rare, en effet, que des décalages se produisent à ce stade du traitement lorsque la dentition est laissée à elle-même. L’alignement des dents obtenu peut alors être totalement perdu. Invisalign permet d’aligner les dents et obtenir un sourire radieux pour la vie de tous les jours.



Les avantages du traitement Invisalign


Le système a fait ses preuves depuis 2001 et les avantages de ce traitement et de cette technologie sont nombreux et très appréciés, à savoir :



  • Invisalign est un appareil dentaire transparent. Le rendu est quasiment invisible. Il est donc très esthétique et ne nuit en rien à la sociabilité du patient.
  • Le système est pratique à l’usage. Les gouttières pour les dents sont amovibles, elles peuvent donc être ôtées lorsque le patient le souhaite (pourvu que celui-ci respecte bien les 22 heures de port quotidien prescrits). Cela signifie aussi qu’aucun régime alimentaire particulier n’est prescrit, ce qui n’est pas le cas lorsque l’on porte des bagues métalliques.
  • Le matériau en thermoplastique est plus confortable que le métal. Il n’égratigne pas la langue ni les lèvres et ne génère pas d’irritations, d’autant plus que l’appareil peut être enlevé si la sensation de compression devient intolérable.

Il existe cependant quelques limites à cette technologie, dont il faut tenir compte dans certains cas. Notamment, la technologie Invisalign n’est pas adaptée à tous les problèmes de type orthodontique. Il est important de bien communiquer avec son praticien si des questions se posent. Il faut par exemple lui signaler toute allergie susceptible d’entraîner une réaction à la composition des gouttières. Quelques cas existent en effet. En journée, manger peut causer le désalignement des dents. Le port d’appareils dentaires invisibles la nuit permet de pallier ce risque, aligner les dents et avoir un beau sourire.



Le prix de l’aligneur dentaire Invisalign


L’Invisalign a un prix qui est fonction du problème orthodontique à traiter. Seule une consultation préalable permet de chiffrer le coût d’un traitement. Avant toute décision, un devis précis et transparent est établi afin que le patient prenne sa décision en toute connaissance de cause.

Cela dit, le procédé Invisalign ne s’avère pas plus coûteux qu’un traitement orthodontique plus traditionnel. Tout comme ce dernier, il est pris en charge en partie par la Sécurité Sociale lorsqu’il est prescrit à un enfant de moins de seize ans.

Les adultes doivent de leur côté se renseigner auprès de leur mutuelle pour savoir à quelle hauteur du coût sera remboursé leur appareil dentaire pour adultes. Dentego vous accompagne dans ce volet administratif, notamment concernant le tiers-payant, et propose toujours à ses patients des facilités de paiement.






COURONNE

Couronne dentaire

La couronne dentaire est une prothèse fixe qui permet de reconstruire une dent endommagée.

couronnes dents

Présentée sous forme de coquille, elle encercle la dent et la protège, qu’elle soit abîmée, malformée ou dévitalisée. La pose d’une couronne dentaire existe sous trois types de couronne:


  • La couronne dentaire en résine :  également appelée couronne dentaire provisoire, elle protège la dent pendant les étapes de conception de la couronne définitive. Avec le temps, la résine devient poreuse et perméable aux microbes, c’est pourquoi il faut éviter de la garder trop longtemps.
  • La couronne métallique : composée de métal précieux ou non, elle est la moins esthétique et est à privilégier pour les dents du fond (les moins visibles).
  • La couronne céramo-métallique : la structure, qui est en métal, est recouverte de céramique. Cependant la dent garde tout de même un aspect opaque, peu naturel, même si elle s’en rapproche.
  • La couronne en céramique: la structure, à base de céramique résistante, est recouverte d’une céramique dont la couleur naturelle permet une harmonie esthétique et indiscernable avec la dentition.

Le prix d’une couronne dentaire varie en fonction des besoins des patients, c’est pourquoi un devis clair et transparent vous sera transmis au préalable.




orthodontie adulte

ORTHODONTIE CHEZ L’ADULTE

Orthodontie chez l’adulte

orthodontie adulte

Entre 20 et 70 ans, l’appareil dentaire pour adulte permet de réajuster le placement des dents.

Des dents bien alignées facilitent la mastication, l’élocution et la respiration. L’orthodontie assure enfin un meilleur vieillissement des dents car le brossage est plus efficace sur des dents mieux positionnées.

orthodontie adulte 2

Les techniques possibles :

  • Appareil dentaire fixe : un appareil dentaire pour adulte est fixé avec des attaches orthodontiques transparentes. L’appareil est imperceptible aux yeux des autres afin de préserver l’apparence esthétique pendant la durée du traitement.
  • Technique dite « invisible » : cet appareil dentaire invisible pour adulte et adolescent est un traitement orthodontique amovible, discret, confortable et qui préserve l’esthétique du sourire. Il recourt à une technologie d’imagerie numérique pour réaliser des gouttières sur mesure en plastique transparent.
    Hormis pour manger et se brosser les dents, ces gouttières sont portées en permanence pendant 2 semaines. Peu à peu les dents se déplacent pour adopter la position finale souhaitée.
  • L’orthodontie linguale : en forte évolution technologique ces dernières années, ce traitement s’appuie sur la conception assistée par ordinateur et permet de traiter tout type de malposition. Un appareil totalement invisible est collé sur la face interne des dents grâce à des attaches. Les dents sont reliées entre elles par des arcs spécialement mis en forme. C’est un traitement spécifique qui exige une grande rigueur dans l’hygiène bucco-dentale et de respecter des précautions alimentaires particulières..

Des alliages en résine plus souples et plus efficaces sont utilisés pour les appareils dentaires chez l’adulte. Ils ont pour atout d’être à la fois mieux tolérés et plus discrets voire invisibles.
Les appareils fixes sont constitués de dispositifs multi-attaches avec des fils blancs. Les appareils amovibles sont réalisés avec un alliage aux couleurs très discrètes. L’apparence esthétique est préservée pendant la durée du traitement.
Le prix d’un appareil dentaire pour adulte varie en fonction des besoins du patient. Un devis clair et transparent vous sera effectué avant le traitement.

Orthodontie chez l’adulte

Entre 20 et 70 ans, l’appareil dentaire pour adulte permet de réajuster le placement des dents. Qu’il s’agisse de retrouver du confort lors de la mastication ou un sourire aux dents bien alignées, les traitements d’orthodontie pour adulte offrent des résultats très satisfaisants. Il existe différents types d’appareils adaptés aux besoins du patient, mais aussi à ses exigences en matière d’apparence. Des alliages en résine plus souples et plus efficaces sont utilisés pour les appareils dentaires chez l’adulte. Ils ont pour atout d’être à la fois mieux tolérés et plus discrets, voire invisibles. L’esthétique est, par conséquent, préservée pendant la durée du traitement. Avec l’évolution des techniques, il est également beaucoup plus rapide et moins douloureux d’avoir recours à un appareil pour corriger sa dentition.

Sommaire :
  • L’orthodontie, c’est quoi ?

  • Pourquoi faire appel à l’orthodontie à l’âge adulte ?

  • Quels sont les différents appareils orthodontiques pour adulte ?

    • L’appareil dentaire fixe

    • La technique dite « invisible »

    • L’orthodontie linguale

  • Le prix des traitements orthodontiques chez l’adulte

  • Quelques astuces

L’orthodontie, c’est quoi ?

Il s’agit d’une discipline qui vise à déplacer les dents et, parfois, à modifier la structure des mâchoires afin d’obtenir une dentition bien alignée et des arcades dentaires normales. On peut faire appel à l’orthodontie à n’importe quel âge et profiter de ses atouts pour obtenir des dents alignées et efficaces.
Elle permet de corriger l’axe des dents, mais aussi leur position les unes par rapport aux autres. Elle aide donc à résoudre des problèmes comme un espace trop important entre vos dents ou des cas de malocclusion (c’est-à-dire lorsque la mâchoire inférieure et la mâchoire supérieure s’imbriquent mal). Ceux-ci peuvent être multiples :

  • La supraclusion (ou overbite) : lorsque les dents supérieures recouvrent les dents inférieures de manière anormale

  • L’infraclusion (ou béance) : lorsque les dents supérieures et inférieures ne sont pas en contact, même lorsque la bouche est fermée

  • Le prognathisme : lorsque la mâchoire inférieure est plus avancée que la mâchoire supérieure

  • L’encombrement ou le chevauchement : quand certaines dents manquent de place et sont donc amenées à se chevaucher

  • L’occlusion croisée : dans le cas où les dents supérieures ne recouvrent pas les dents inférieures

L’orthodontie est tout à fait envisageable bien après l’adolescence. Elle s’est d’ailleurs démocratisée et de plus en plus d’adultes sautent désormais le pas. Selon une estimation de la FFO (Fédération Française d’Orthodontie), les spécialistes comptent désormais 15 à 20 % d’adultes parmi leur clientèle.
À ce sujet, il est important de noter que les traitements sont de plus en plus efficaces, rapides et discrets, en plus d’être adaptés à tous les âges. La seule condition est de posséder un environnement buccal sain. En effet, la pose d’un appareil dentaire peut aggraver certaines pathologies. Votre chirurgien-dentiste Dentego s’assure donc de la bonne santé de vos dents avant d’envisager la pose d’un appareil dentaire.
Qu’importe votre âge, l’orthodontie a pour principal intérêt d’améliorer l’esthétique de votre sourire et d’éliminer certaines tensions et douleurs musculaires dans votre nuque et votre dos. Elle nécessite cependant une grande rigueur de la part du patient pour que le traitement soit un succès.
Vous devez adapter votre alimentation, mais aussi continuer à effectuer les bons gestes afin de garder une bouche saine et des dents en bonne santé. Il est également primordial de consulter votre spécialiste Dentego de manière régulière pendant la période que vous passez avec votre appareil, afin qu’il puisse effectuer des réglages éventuels si nécessaire et s’assurer du bon déroulé du traitement.

Pourquoi faire appel à l’orthodontie à l’âge adulte ?

Des dents bien alignées facilitent la mastication, l’élocution et la respiration. Faire appel à un traitement orthodontique permet donc de recouvrer un certain confort au moment des repas, en plus d’un sourire plus esthétique. Une fois atteint l’âge adulte, il n’est pas trop tard pour se faire poser un appareil dentaire. Des solutions très discrètes sont disponibles afin de ne pas entraver votre vie sociale et professionnelle.
Cette méthode aide en premier lieu les personnes n’appréciant pas leur dentition à gagner en confiance en soi. L’aspect psychologique est donc très présent : beaucoup de patients n’osent pas sourire et peuvent ressentir un mal-être à cause de mâchoires manquant d’harmonie.
De plus, avoir recours à un appareil (que celui-ci soit fixe ou amovible) est une technique qui :

  • Limite l’usure de certaines dents, davantage sollicitées lorsque la bouche est déséquilibrée

  • Fait disparaître les problèmes gastriques, causés par une mastication inefficace

  • Réduit les risques de maladies bucco-dentaires, puisque le brossage des dents est plus facile

L’orthodontie constitue aussi un atout avant la pose de prothèses dentaires, puisque cette technique permet de déplacer les dents et de créer un espace suffisant pour les futures prothèses. L’orthodontie assure enfin un meilleur vieillissement des dents, car le brossage est plus efficace sur des dents mieux positionnées.
À l’âge adulte, les obstacles qui pourraient se mettre entre vous et votre traitement orthodontique sont avant tout liés aux maladies dentaires les plus courantes : les carieset la parondontite, sachant que la seconde provoque souvent le déchaussement des dents. Si l’os alvéolaire est trop faible ou que les racines des dents sont trop endommagées, il se peut également que la pose d’un appareil dentaire impliquant des déplacements importants ne soit pas possible.
Cependant, il n’existe pas de contre-indication formelle en cas de couronne ou d’implants. Votre dentiste fait alors le point avec vous sur votre santé bucco-dentaire et vous indique les solutions disponibles.

Quels sont les différents appareils orthodontiques pour adulte ?

Dans le domaine de l’orthodontie chez l’adulte, il existe des appareils de différentes natures répondant à des besoins précis.

L’appareil dentaire fixe

Un appareil dentaire classique pour adulte est fixé avec des attaches orthodontiques transparentes ou en métal, selon les exigences esthétiques du patient. Avec la première matière, l’appareil est imperceptible aux yeux des autres afin de préserver l’apparence esthétique pendant la durée du traitement.
Ce type d’appareil est en général appelé « appareil fixe », puisqu’il n’a pas vocation à être retiré la nuit ou lors des repas, ce qui rend le déplacement des dents plus rapide. Il est constitué de petites pièces appelées communément « bagues » qui sont collées sur les dents de manière temporaire et qui sont reliées par un fil.
Ce dernier peut être réalisé avec des diamètres différents, mais aussi en divers alliages, selon les besoins. Il est souvent « thermosensible », c’est-à-dire que la chaleur à l’intérieur de la bouche va le pousser à retrouver sa forme initiale. Il va alors exercer une force sur les dents et leur faire prendre la forme souhaitée.
Les appareils fixes peuvent être élaborés avec des bagues en céramique et avec des fils blancs pour plus de discrétion.

La technique dite « invisible »

L’appareil dentaire invisible pour adulte et adolescent est un traitement orthodontique qui préserve l’esthétique du sourire et plusieurs caractéristiques essentielles :

  • Amovible

  • Discret

  • Confortable

Il recourt à une technologie d’imagerie numérique pour réaliser des gouttières sur mesure en plastique transparent.
Hormis pour manger et se brosser les dents, ces gouttières sont portées en permanence pendant 2 semaines chacune. Vous devez donc vous astreindre à les porter 22 heures par jour, impliquant donc de les porter durant votre sommeil.
Au fur et à mesure du traitement, votre chirurgien-dentiste remplace la gouttière que vous portez par un autre modèle à la forme légèrement différente. Les dents se déplacent peu à peu pour adopter la position finale souhaitée.
Il s’agit d’un type d’appareil qui est adapté au déplacement rapide des dents. Dans le cadre d’un déplacement plus important, des bagues peuvent être préconisées, même si la gouttière a l’avantage d’être moins invasive et de ne pas irriter les parois buccales.

L’orthodontie linguale

Bénéficiant d’une forte évolution technologique ces dernières années, ce traitement s’appuie sur la conception assistée par ordinateur et permet de traiter tout type de malposition. Il est possible de l’utiliser à n’importe quel âge, à l’instar de la solution classique, à condition d’avoir des dents saines.
Un appareil totalement invisible est collé sur la face interne des dents grâce à des attaches. On parle toujours de bagues, qui peuvent être fabriquées en métal (alliage de nickel, chrome et cobalt ou or) et en céramique.
Les dents sont reliées entre elles par des arcs spécialement mis en forme. Il s’agit d’un traitement généralement plus coûteux, car il nécessite une plus grande précision et une plus grande préparation que pour les appareils classiques. En effet, les bagues linguales sont en permanence soumises à la pression de la langue et doivent être placées de manière à ne pas gêner le patient.
Elles sont aussi en contact direct avec la nourriture. L’appareil lingual exige donc du patient une grande rigueur dans son hygiène bucco-dentaire et l’incite à respecter les précautions alimentaires d’usage.
Durant les premières semaines, le porteur de l’appareil peut ressentir une gêne et avoir des difficultés d’élocution. Il s’agit donc d’un traitement qui demande une durée d’adaptation.

Le prix des traitements orthodontiques chez l’adulte

Le prix d’un appareil dentaire pour adulte varie en fonction des besoins du patient. Un devis clair et transparent vous est remis avant le traitement. Il faut savoir que la Sécurité sociale ne rembourse pas les appareils dentaires au-delà de l’âge de 16 ans. Pour autant, elle prend en charge une partie des soins préliminaires, comme les moulages et les radiographies. Les mutuelles peuvent ensuite aider le patient en supportant une grosse part du traitement.

Quelques astuces

Un traitement orthodontique demande de prendre quelques précautions supplémentaires au moment des repas et du brossage des dents. En effet, la pose d’un appareil dentaire fixe a tendance à favoriser la rétention de débris alimentaires et donc la formation de plaque dentaire. Les bagues, qui sont fixées grâce à une colle résistante, mais qui peuvent être fragilisées par les chocs, risquent de se désolidariser si le patient n’est pas assez précautionneux. Afin que votre traitement se déroule au mieux, vous pouvez appliquer ces quelques conseils :

  • Évitez une nourriture trop riche en aliments durs ou collants. Par exemple, faites en sorte de ne pas mordre dans votre pomme directement, et préférez une découpe en morceaux avant de la manger. Cela réduit les risques de voir vos bagues se décoller

  • Lavez-vous les dents avec la même fréquence, c’est-à-dire deux fois par jour, mais soyez encore plus précautionneux. Vous devez être encore plus attentif à votre santé bucco-dentaire lorsque vous portez un appareil. Il a tendance à retenir les débris alimentaires et à encourager la formation de plaque dentaire

  • Privilégiez une nourriture moins sucrée. Cela améliore votre état de santé général et vous permet d’éviter les caries dentaires. Celles-ci sont causées par des bactéries pathogènes qui se nourrissent du sucre et rejettent des acides attaquant l’émail des dents

  • Utilisez des brossettes interdentaires ou du fil. Déjà utiles en temps normal, ces deux outils sont primordiaux lorsque vous portez un appareil dentaire fixe. En effet, ils permettent de retirer la plaque dentaire et les débris alimentaires dans les espaces que la brosse à dents ne peut atteindre

  • Évitez de ronger vos ongles ou de mâcher un crayon. Vous risquez de décoller vos bagues ou de déformer votre appareil dentaire

  • Enfin, prenez souvent rendez-vous chez votre chirurgien-dentiste Dentego pour bénéficier d’un suivi régulier et de conseils adaptés




bridge dents

BRIDGE

Bridge dentaire

Le bridge dentaire, qui signifie « pont » en anglais, est une prothèse dentaire fixe permettant de remplacer une ou plusieurs dents manquantes.

Solution esthétique, elle s’intègre en harmonie avec le reste de la dentition. Etant fixe, le nettoyage est plus pratique qu’une prothèse dentaire amovible.

cout bridge dent

On distingue deux types de traitement par bridge dentaire :

  • Le bridge dentaire collé est adapté au remplacement d’une seule dent, voire deux pour certains cas. Il vient s’appuyer sur les dents adjacentes à l’aide d’ailettes en métal. Le bridge est collé et ancré sur ces dents piliers, tout en les préservant. La dent de remplacement peut être en métal pour les dents du fond ou recouverte de céramique pour les dents de devant pour un effet plus naturel.
  • Le bridge dentaire conventionnel, ou bridge sur implant, est constitué d’au moins deux couronnes ancrées au niveau des dents absentes. L’illusion est pour ainsi dire complète : le bridge s’intègre parfaitement avec l’ensemble de la dentition. Comme pour le bridge collé, les éléments peuvent être métalliques ou en céramique.

Le prix d’un bridge dentaire varie en fonction des besoins du patient, c’est pourquoi un devis clair et transparent sera établi au préalable.




blanchir mes dents

BLANCHIMENT DENTAIRE

Blanchiment dentaire

blanchir les dents

Le blanchiment dentaire vise à éclaircir les dents affectées dont la coloration est trop foncée et à les rendre plus brillantes.

blanchiment des dents

  • PRENEZ DES MAINTENANT RENDEZ-VOUS !

Choisissez l’un de nos centres dentaire Dentego proposant
le blanchiment dentaire :

Différents facteurs contribuent à tacher ou jaunir les dents : consommation de thé, café, sodas, tabac, ainsi que la prise de certains médicaments.


Cette teinte peut également provenir de facteurs génétiques ou encore de l’âge. Pour un meilleur blanchiment dentaire, les techniques les plus efficaces sur le long terme sont celles appliquées par un dentiste en cabinet ou en centre de santé dentaire.


Blanchiment des dents : Une technique durable et indolore


Après avoir mis en place une protection pour les gencives, un gel à base de peroxyde d’hydrogène est appliqué sur l’émail dentaire. Celui-ci va dépigmenter la dent sous l’action d’une lampe UV. Selon le degré de coloration des dents, plusieurs séances peuvent être nécessaires.


Une autre technique de blanchiment dentaire, peut être réalisée à domicile : le dentiste fait alors réaliser des gouttières en plastique sur mesure. Durant les 15 jours de traitement, le patient portera quotidiennement entre 30 à 60 minutes ces gouttières contenant de gel blanchissant.


Pour les dents qui ont noirci et sont dévitalisées, le dentiste applique une technique spécifique, le blanchiment non vital. La racine de la dent est protégée par l’application d’un bouchon. Ensuite, un gel blanchissant est placé sur la partie supérieure de la dent. Ce produit agit pendant plusieurs jours à plusieurs semaines. Lorsque la dent a retrouvé sa blancheur, le gel est ôté et la dent rebouchée.


Votre dentiste vous donnera le prix du blanchiment dentaire par devis au cours de la consultation préalable.


Nos conseils sur le blanchiment dentaire


  • Après un blanchiment, une sensibilité passagère des dents peut parfois apparaître et dure environ 48 heures. Un dentifrice spécifique est conseillé afin d’atténuer cet effet secondaire.

  • Pendant les quelques semaines qui suivent le blanchiment, les boissons colorantes (thé, café, vin rouge…) sont déconseillées car le risque de coloration est plus important pendant cette période.
/!\ La technique de blanchiment dentaire est déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 18 ans.



ortho enfant

ORTHODONTIE CHEZ L’ENFANT

Orthodontie chez l’enfant

ortho enfant

L’orthodontie chez l’enfant permet de modifier la croissance de la mâchoire des enfants.

Les dents sont déplacées à l’aide d’un appareil orthodontique, ce qui leur permet de retrouver un alignement harmonieux tout en améliorant l’expression orale et la mastication. Les praticiens spécialisés des centres de santé dentaire Dentego diagnostiquent et prennent en charge le traitement orthodontique des enfants, ainsi que leur suivi.

orthodontie enfant 2

Pourquoi consulter un orthodontiste ?

Vous pouvez emmener votre enfant consulter un orthodontiste lorsque la croissance de sa mâchoire de celui-ci est trop lente ou trop rapide, que ses dents sont mal placées, ou s’il n’arrive pas à fermer la bouche, en raison de dents proéminentes. Après examen d’un dentiste, ce dernier évaluera la nécessité de recourir à un traitement orthodontique adapté.

Les traitements orthodontiques sont rares avant 4 ans, sauf si votre enfant souffre d’un décalage important entre ses deux mâchoires. Le plus souvent, les traitements sont appliqués à partir de 6 ans suite à une succion du pouce ou de la tétine prolongée. Il se produit alors une faiblesse dans le développement du maxillaire supérieur, qui entraîne une mâchoire trop étroite. Il arrive aussi que les incisives du haut et du bas évoluent dans un mauvais axe et sortent de la bouche, ou encore qu’un décalage important apparaisse entre les dents supérieures et les dents inférieures.

Il est essentiel de prendre en charge rapidement les malformations dentaires. Une intervention précoce évite des traitements plus lourds à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Les traitements

L’orthodontie chez l’enfant permet d’accélérer ou ralentir la croissance dentaire, via différents traitements, afin de réaligner les dents. Pour les enfants dont toutes les dents définitives n’ont pas encore poussé, on recourt à des appareils amovibles en résine, discrets, avec un fil passant devant les incisives.

Ce sont les appareils appelés « faux palais » ou « palais roses ». Il est aussi possible d’utiliser des appareils fixes (appelés bagues): ce sont de petites attaches métalliques collées sur la face interne ou externe des dents.

Le traitement orthodontique peut être appliqué sur les dents de lait ou une dentition mixte sur laquelle cohabitent dents de lait et dents définitives.

Les tarifs et coûts en orthodontie enfant varient en fonction du traitement mis en place, c’est pourquoi un devis clair et transparent sera effectué au préalable.

Orthodontie chez l’enfant

L’orthodontie chez l’enfant permet de modifier la croissance de la mâchoire. Il se peut que celle-ci soit trop rapide ou trop lente, ce qui risque d’entraîner des complications une fois arrivé à l’âge adulte. Les dents sont déplacées à l’aide d’un appareil orthodontique, ce qui les aide à retrouver un alignement harmonieux, tout en améliorant l’expression orale et en facilitant la mastication. La dentition des plus jeunes étant assez malléable, le traitement peut débuter dès les premiers signes indiquant qu’une correction va être nécessaire. Les praticiens spécialisés des centres de santé dentaire Dentego diagnostiquent et prennent en charge le traitement orthodontique des enfants, ainsi que leur suivi. Ils proposent des solutions adaptées à l’âge du patient, mais aussi à la morphologie de sa mâchoire.

Sommaire :
  • Pourquoi consulter un orthodontiste ?

  • Les différents traitements orthodontiques

    • Les appareils dentaires amovibles

    • Les appareils dentaires fixes

  • Pourquoi faire suivre son enfant par un orthodontiste ?

  • Le prix des traitements orthodontiques chez l’enfant

  • Quelques astuces

Pourquoi consulter un orthodontiste  ?

Vous pouvez emmener votre enfant consulter un orthodontiste lorsque :

  • La croissance de sa mâchoire est trop lente ou trop rapide

  • Ses dents sont mal placées

  • La fermeture de sa bouche est difficile, voire impossible, en raison de dents proéminentes

Après examen, votre chirurgien-dentiste évalue la nécessité de recourir à un traitement orthodontique adapté. Vous pouvez également vous fier aux signes suivants pour savoir si votre enfant a besoin d’un appareil dentaire :

  • Votre enfant respire par la bouche ou semble présenter une gêne à la respiration

  • Le nombre de dents qu’il possède à son âge ne correspond pas à la norme 

  • Certaines dents se chevauchent 

  • Ses dents sont très écartées 

  • Les dents supérieures se retrouvent derrière les dents inférieures (on parle d’occlusion inversée)

Les traitements orthodontiques sont rares avant 4 ans, sauf si votre enfant souffre d’un décalage important entre ses deux mâchoires. Ce dernier peut avoir des conséquences aussi bien à court terme que sur le long terme. Le plus souvent, les traitements sont appliqués à partir de 6 ans, à la suite d’une succion prolongée du pouce ou de la tétine. D’un autre côté, le développement du maxillaire supérieur peut être perturbé, ce qui entraîne une mâchoire trop étroite et peu fonctionnelle. Il arrive souvent que les incisives supérieures et inférieures évoluent dans la mauvaise direction, ou encore qu’un décalage important apparaît entre les dents supérieures et les dents inférieures.
Des dents mal placées peuvent être source d’inconfort. Elles peuvent avoir un impact négatif sur la mastication (entraînant une gêne et l’usure prématurée d’une partie de la dentition), mais aussi sur la diction. L’aspect esthétique n’est également pas à négliger, puisque les dents et leur positionnement influencent les traits du visage.
Quoi qu’il en soit, il est essentiel de prendre en charge rapidement les malformations dentaires. Une intervention précoce évite des traitements plus lourds à l’adolescence ou à l’âge adulte. Des solutions adaptées aux plus jeunes existent et permettent de corriger leur dentition de manière non invasive, par des appareils amovibles et discrets.

Les différents traitements orthodontiques

L’orthodontie chez l’enfant permet à travers différents traitements de :

  • Accélérer la croissance dentaire

  • Ralentir la croissance dentaire

  • Réaligner les dents

Pour les enfants dont toutes les dents définitives n’ont pas encore poussé, on a souvent recours à des appareils amovibles en résine qui sont assez discrets, puisqu’on ne distingue qu’un fil en métal devant les incisives. Ce sont les appareils appelés « faux palais » ou « palais roses ».
Il est aussi possible d’utiliser des appareils fixes, ou bagues. Ce sont de petites attaches métalliques collées sur la face interne ou externe des dents. Le traitement orthodontique peut être appliqué sur les dents de lait ou une dentition mixte sur laquelle cohabitent dents temporaires et dents définitives.

Les appareils dentaires amovibles

Ce type d’appareil convient très bien aux traitements orthodontiques précoces. Ils constituent une solution plus discrète et moins invasive que les bagues. On distingue plusieurs appareillages, dont les faux palais et les gouttières.
Le faux palais est un moyen de corriger des défauts dentaires variés. Amovible, il peut être retiré durant les repas et au moment du brossage de dents, ce qui en fait un outil parfaitement adapté en cas de problème de caries. Il permet de déplacer les dents, mais aussi de modifier la forme de l’arcade dentaire, en vue de créer davantage de place pour les dents à venir. Il est formé d’une plaque en résine rose qui vient se coller contre le palais et de crochets, ou de ressorts, qui prennent appui sur les dents. Quand il sert à écarter le palais, il comporte des vérins. On parle alors de plaque palatine.
Le succès du traitement avec un faux palais dépend du patient. Celui-ci doit respecter les consignes de son orthodontiste et porter l’appareil plusieurs heures par jour ou sans interruption, suivant ce qui lui a été préconisé. Il doit cependant être minutieusement nettoyé lors du brossage des dents et doit être retiré pendant les activités sportives qui entraînent un risque de choc.
Les gouttières, quant à elles, peuvent être utilisées dans deux cas de figure :

  • Pour un traitement orthodontique rapide et léger

  • Après le retrait d’un appareil dentaire fixe et afin de permettre le maintien des dents

Il s’agit d’un traitement qu’on préfère appliquer aux enfants à partir de 12 ans et aux adultes qui ont des besoins en traitement orthodontique. La gouttière est un moule en plastique transparent de moins d’un millimètre d’épaisseur qui déplace sensiblement les dents, à condition d’être porté toute la journée. Votre chirurgien-dentiste Dentego établit d’ailleurs un plan de traitement en prévoyant plusieurs gouttières en fonction de la progression du déplacement des dents.
Dans le cas où il viendrait après un appareil dentaire fixe, il est souvent porté la nuit et ne sert pas à déplacer les dents, mais à les maintenir, le temps qu’elles s’ancrent de nouveau dans l’os.

Les appareils dentaires fixes

Les appareils dentaires fixes ont vocation à être utilisés pour des déplacements de dents plus importants. Ils sont souvent posés entre l’âge de 10 et 12 ans, mais peuvent aussi convenir à l’adulte, tout comme les solutions amovibles.
La plupart du temps, un appareil dentaire fixe est constitué de pièces en métal ou en céramique (la deuxième option étant souvent choisie pour son esthétisme) appelées « bagues ». Celles-ci sont collées sur les dents et sont retirées en fin de traitement, sans avoir abîmé la surface de l’émail. Elles sont reliées par un fil qui, au fur et à mesure des ajustements par l’orthodontiste, finit par modifier la position des dents.
Le principe de l’appareil dentaire fixe est d’appliquer une force continue et régulière sur les dents pour les déplacer de manière contrôlée, entraînant un remodelage progressif de l’os alvéolaire. Afin de prévoir le positionnement futur des dents, votre chirurgien-dentiste Dentego prépare un moule en plâtre des mâchoires à traiter et effectue des examens radiologiques.
Il existe également la solution de l’« appareil dentaire lingual », qui permet d’offrir plus de discrétion. Dans ce cas, les bagues sont placées sur la face des dents en contact avec la langue. Il faut cependant noter qu’il s’agit d’un traitement plus coûteux et plus long.
Enfin, à la suite du traitement, des barres de maintien peuvent être installées temporairement afin d’empêcher les dents de se déplacer de nouveau. Il faut, en effet, un peu de temps avant que l’os de la mâchoire et les ligaments qui maintiennent les dents se renforcent après le déplacement de celles-ci.

Pourquoi faire suivre son enfant par un orthodontiste ?

Il est conseillé de prendre un premier rendez-vous avec un praticien bien avant la puberté, vers l’âge de 6 ou 7 ans. En effet, plus le traitement débute tôt, plus il est facile de corriger les problèmes, sans mettre en place un appareil fixe ou devoir envisager des opérations de chirurgie maxillo-faciale.
Pour les parents, il n’est pas évident de détecter les besoins potentiels en orthodontie de leur enfant. C’est la raison pour laquelle il faut consulter son dentiste régulièrement. Celui-ci est à même de repérer des anomalies et de vous rediriger vers un spécialiste. La pose d’un appareil dentaire répond avant tout à des nécessités fonctionnelles, notamment dans le cas où la dentition entraverait la mastication et l’élocution. Elle peut être effectuée en accord avec un médecin ORL lorsqu’il s’agit, par exemple, de modifier la forme de l’arcade dentaire afin de libérer les voies respiratoires.
Cependant, il ne faut pas apporter des solutions fonctionnelles au détriment du caractère esthétique. Bénéficier d’un traitement correcteur avant l’adolescence peut permettre à l’enfant d’aborder sereinement cette période avec davantage d’estime de soi. Il ne faut également pas oublier que des dents anormalement avancées sont vulnérables au choc et risquent d’être endommagées.
La proportion d’enfants appareillés augmente, notamment grâce à une meilleure formation des dentistes à la détection des problèmes orthodontiques et à une importante évolution de l’offre de soin.

Le prix des traitements orthodontiques chez l’enfant

Les tarifs et coûts en orthodontie pour enfant varient en fonction du traitement mis en place. C’est pourquoi un devis clair et transparent est effectué au préalable. La Sécurité sociale rembourse les frais d’orthodontie, à condition que le patient ait moins de 16 ans et qu’un formulaire soit complété par le chirurgien-dentiste et les parents. Elle participe à hauteur de 70 % ou de 100 % de la base de remboursement.

Quelques astuces

Votre enfant vient de se faire poser un appareil dentaire ? Vous devez donc l’aider à porter une attention toute particulière à son hygiène bucco-dentaire afin de vous assurer que le traitement se déroule dans les meilleures conditions possible.
Dans le cas d’un appareil amovible, il faut commencer par respecter les consignes de son orthodontiste et le porter pendant la durée quotidienne indiquée. Qu’il faille le garder ou non en bouche la nuit, il doit être retiré et nettoyé après chaque repas à l’aide d’une brosse à dents et d’un peu de dentifrice. Apportez parallèlement aux dents un brossage régulier et soigné.
Le port d’un appareil peut favoriser l’accumulation de plaque dentaire, laquelle finit par se calcifier et se transformer en tartre. Ces deux substances abritent des bactéries qui, si elles ne sont pas éliminées, risquent de créer des problèmes de caries. Il est donc important de veiller à ce que toutes les dents aient été correctement lavées et de faire réaliser un détartrage régulier par son chirurgien-dentiste si c’est nécessaire.
Si votre enfant porte un appareil dentaire fixe, il faut l’aider à en prendre soin. En premier lieu, il convient d’éviter les aliments trop durs ou collants, qui pourraient fragiliser la colle maintenant les bagues. En effet, celle-ci ayant vocation à être enlevée lors du retrait de l’appareil, elle est particulièrement sensible. Si vous ne faites pas attention, il est possible que les bagues se décollent de manière imperceptible, ce qui crée un espace propice au développement de bactéries et donc à l’apparition de caries.
Complétez le brossage par l’utilisation de brossettes interdentaires ou de fil dentaire afin de retirer la plaque dans les espaces difficiles d’accès. Il est possible d’utiliser des produits comme des révélateurs de plaque dentaire qui utilisent une teinture inoffensive afin de vous indiquer les zones sur lesquelles vous devez concentrer vos efforts.




soins fondamentaux des dents

SOINS FONDATEMENTAUX DES DENTS

soins fondamentaux des dents

Soins fondamentaux des dents

La manière dont j’entretiens mes dents est-elle satisfaisante ? Dois-je modifier certaines habitudes alimentaires ? Y a-t-il des précautions particulières à prendre pour que l’état de ma bouche ne soit pas défavorable à ma santé générale ? Comment éviter les troubles liés à l’âge ?

En plus d’une bonne hygiène dentaire (un nettoyage régulier de vos dents et une alimentation saine), il est indispensable de consulter régulièrement le dentiste pour la prévention et le soin des caries, des infections et des douleurs buccales : une bonne santé bucco-dentaire nécessite des soins dentaires conservateurs et préventifs réguliers.

En cas de douleur, contactez au plus vite votre centre de santé dentaire ou prenez votre rendez-vous en ligne.




parodontologie

PARODONTOLOGIE

Parodontologie

parodontologie

La parodontologie est la médecine dentaire spécialisée dans le traitement des tissus de soutien de la dent, c’est-à-dire gencives, tissus osseux, cément (tissu recouvrant la dent au niveau de la racine) et ligaments parodontaux. Les maladies les plus courantes sont la gingivite et la parodontite.

Evolution maladie parodontal

La gingivite est une inflammation de la gencive principalement due au dépôt de plaque dentaire ou à une mauvaise hygiène buccale. Certains signes tels que rougeurs, saignements, gonflements et douleur au niveau des gencives, signalent un début d’infection. Il est donc recommandé de consulter rapidement un dentiste en parodontologie pour procéder à un nettoyage complet et éviter la parodontite.

La parodontite est une maladie d’origine bactérienne, qui survient souvent lorsqu’une gingivite n’a pas été traitée à temps. Une petite opération chirurgicale est alors nécessaire, pour soulever la gencive et traiter l’infection. Si la gencive est trop atteinte, on envisage une greffe de gencives ou d’os.

Dès l’apparition de ces symptômes, prenez rendez-vous au plus vite avec un de nos dentistes spécialistes en parodontologie du centre Dentego proche de chez vous.

Les tarifs des soins en parodontologie varient en fonction des besoins cliniques du patient, c’est pourquoi il ne vous seront devisés de manière claire et transparente qu’au moment de la consultation.

Parodontologie

La plaque dentaire et le tartre, véritables refuges pour les bactéries de la sphère buccale, sont souvent responsables de problèmes comme la gingivite et la parodontite. Dans les deux cas, il s’agit d’inflammations causées par une infection bactérienne et qui peuvent finir par déboucher sur la perte de dents. Les micro-organismes qui en sont responsables se fraient lentement un chemin jusqu’à l’os de la mâchoire, après avoir suivi le corps de la dent jusqu’à la racine. À mesure que le dépôt s’accumule, il décolle et détruit la gencive sur son passage.

Sommaire :
  • La parodontologie, c’est quoi ?

  • Maladies parodontales : causes et signes précurseurs

  • Les différentes maladies parodontales

    • La gingivite

    • La parodontite

  • Le prix des traitements de parodontologie

  • Quelques astuces

Pourquoi anticiper l’apparition des maladies parodontales ? Dans le cas de la gingivite et de la parodontite, les signes annonciateurs ne sont pas toujours flagrants au début de l’inflammation, et une fois qu’ils s’amplifient, celle-ci a en général atteint un stade avancé. Il s’agit de maladies à l’évolution lente et silencieuse, pouvant conduire à la perte des dents, voire à des maladies plus graves si l’infection bactérienne se propage des tissus dentaires vers d’autres parties du corps. Il est donc primordial d’avoir une hygiène dentaire soignée et de consulter régulièrement votre chirurgien-dentiste, afin de mettre en place des solutions suffisamment tôt. Prenez rendez-vous dans un de nos centres Dentego directement sur Internet et bénéficiez de l’aide de nos praticiens diplômés.

La parodontologie, c’est quoi ?

La parodontologie est la médecine dentaire spécialisée dans le traitement des tissus de soutien de la dent, c’est-à-dire :

  • Les gencives

  • Les tissus osseux

  • Le cément (tissu recouvrant la dent au niveau de la racine)

  • Les ligaments parodontaux

Les maladies les plus courantes sont la gingivite et la parodontite. Toutes deux sont causées par la présence de bactéries pathogènes qui, si elles ne sont pas éliminées correctement, peuvent se transformer en tartre. Il s’agit d’une substance qui adhère aux dents et produit des toxines. Ces dernières attaquent progressivement les tissus, en commençant par la gencive, jusqu’à atteindre l’os de la mâchoire.
Dans le cadre d’un traitement de parodontologie, le praticien cherche à évaluer la gravité de l’affection. Pour cela, il doit juger de l’aspect de la gencive, mais aussi de la densité du tissu osseux qui supporte les dents. Il a recours, en règle générale, à des radiographies afin de recueillir ces informations, pour ensuite choisir le traitement adapté.
Quoi qu’il en soit, votre chirurgien-dentiste procède au nettoyage de la zone infectée en retirant le tartre. Celui-ci est une substance dure et rugueuse qui résulte de la calcification de la plaque dentaire. S’il n’est pas éliminé régulièrement lors de rendez-vous chez le dentiste, il finit par s’accumuler jusqu’à décoller la gencive et atteindre la racine de la dent. C’est pour cela que votre spécialiste doit pouvoir anticiper l’écartement de la gencive sous anesthésie locale, dans le cadre des soins de parodontologie.
À la suite d’une intervention de ce type, il se peut que le patient ressente davantage de sensibilité. En effet, la contraction des gencives, consécutive au nettoyage des dents, peut entraîner une certaine exposition des racines de celle-ci. Il faut cependant continuer à effectuer un brossage des dents efficace, afin de réduire les risques de caries sur la partie basse des dents.
Un suivi régulier auprès de votre chirurgien-dentiste Dentego vous permet donc de prévenir l’apparition de tartre et des maladies parodontales.

Maladie parodontale : causes et signes précurseurs

Parmi les éléments qui favorisent l’arrivée de maladies parodontales, on retrouve des facteurs externes tels que :

  • Le stress

  • Le diabète

  • La génétique

  • L’usage de certains médicaments

Les femmes enceintes, qui subissent des changements hormonaux importants, sont également plus susceptibles de développer des problèmes parodontaux. Une consommation de thé ou de café, mais aussi le fait de fumer, s’ils ne sont pas accompagnés d’un brossage des dents deux fois par jour, peuvent participer à la formation de tartre à cause du dépôt qu’ils laissent sur les dents. Des visites régulières chez votre dentiste lui permettent de vous débarrasser du tartre et de prévenir l’apparition de maladies parodontales.
En 2010, 1 Français sur 10 ne se brossait pas les dents ne serait-ce qu’une fois par jour (LCI). Bien sûr, un brossage des dents irrégulier ou mal effectué reste la cause principale de l’apparition des maladies parodontales. Vous devez donc veiller à traiter chaque zone de votre bouche au moins deux fois par jour avec un dentifrice au fluor.
Si les affections parodontales sont décrites comme étant asymptomatiques, car elles n’ont souvent pas de manifestations apparentes, vous devez prêter une attention toute particulière aux éléments suivants :

  • Un saignement de la gencive lors du brossage de vos dents

  • Des gencives qui se rétractent, donnant l’impression de dents plus longues

  • Des gencives rouges et douloureuses 

  • L’apparition d’un abcès dentaire 

  • La perte soudaine d’une dent

Dès l’apparition de ces symptômes, prenez rendez-vous au plus vite avec un de nos chirurgiens-dentistes au sein du centre Dentego le plus proche de chez vous.
Si un trouble s’est installé, il faut agir vite pour éviter des complications. Outre la mobilité puis la perte de dents, consécutives à la disparition des tissus dentaires, d’autres parties du corps peuvent être touchées. Les inflammations parodontales sont causées par des bactéries nocives qui se répandent, jusqu’à parfois entraîner des problèmes cardiaques.

Les différentes maladies parodontales

Afin de bien comprendre l’intérêt de la prévention dans le cadre des maladies parodontales, il est important de faire la différence entre la gingivite et la parodontite, sachant que la première annonce souvent la seconde.
La meilleure façon d’empêcher les maladies du parodonte reste le rendez-vous régulier chez votre praticien, qui vous aide à éliminer le tartre, mais aussi à détecter les signes avant-coureurs d’une inflammation des tissus dentaires.

La gingivite

La gingivite est une inflammation de la gencive, principalement due au dépôt de plaque dentaire ou à une mauvaise hygiène buccale. Certains symptômes symbolisent un début d’infection :

  • Rougeurs

  • Saignements

  • Gonflements

  • Douleur au niveau des gencives

Il est donc recommandé de consulter rapidement un dentiste en parodontologie pour procéder à un nettoyage complet et éviter la parodontite. Elle est souvent due à une quantité trop importante de plaque dentaire à la base des dents et à la surface de la gencive qui les entoure. Cette plaque se calcifie en tartre si elle n’est pas éliminée. Elle contient des bactéries qui produisent des acides et des toxines en se nourrissant des sucres présents dans la bouche.
La gingivite est réversible si elle est traitée à temps et si le patient applique ensuite les consignes de son chirurgien-dentiste pour une bonne hygiène bucco-dentaire. En effet, à ce stade, le parodonte n’est pas encore endommagé et il est possible d’agir avant que la maladie n’évolue.

La parodontite

La parodontite est une maladie d’origine bactérienne, qui survient souvent lorsqu’une gingivite n’a pas été traitée à temps. Une petite opération chirurgicale est alors nécessaire pour soulever la gencive et traiter l’infection. Si la gencive est trop atteinte, on envisage une greffe de gencive ou d’os.
En effet, dans le cas de la parodontite, on assiste à une destruction irréversible de tissus. Celle-ci peut avoir des conséquences graves si elle n’est pas prise en charge à temps. Au fur et à mesure que la maladie évolue, le patient peut ressentir divers symptômes, même si l’on considère souvent que ceux-ci sont difficilement détectables.
Il s’agit donc d’un trouble silencieux dont le développement s’étale sur plusieurs années. Lorsque les tissus sont très atteints, il est souvent trop tard. Le patient risque alors d’avoir des problèmes de mauvaise haleine et des dents susceptibles de se déplacer, puisqu’elles ne sont plus retenues par les tissus du parodonte.

Le prix des traitements de parodontologie

Les tarifs des soins en parodontologie varient en fonction des besoins cliniques du patient, c’est pourquoi ils ne vous sont tarifés de manière claire et transparente qu’au moment de la consultation.
Dans le cadre de la prévention, vous pouvez commencer par prendre rendez-vous chez votre praticien de manière régulière. Une consultation chez un dentiste revient à 23 €, avec un remboursement à hauteur de 70 % par l’Assurance Maladie.
Dans le cas d’un détartrage, qui doit se faire entre 1 et 2 fois par an, le tarif conventionnel est de 28,92 €, avec le même taux de remboursement.

Quelques astuces

Pour prévenir l’apparition de troubles dentaires, il est important de conserver une bonne hygiène buccale et de consulter régulièrement son dentiste. Lui seul est à même de détecter suffisamment tôt une maladie parodontale et de vous débarrasser du tartre.
Il est important d’agir dès le plus jeune âge pour sa santé dentaire. Selon une étude réalisée en 2014, la gingivite touche de manière chronique 21 % des 18-29 ans et 23 % des 60-75 ans, ce qui montre qu’une bonne hygiène dentaire est primordiale à tout âge.
Le brossage des dents doit être exécuté à l’aide d’un dentifrice au fluor. Ce dernier permet d’apporter aux dents une protection supplémentaire. Votre praticien peut aussi vous conseiller sur l’usage du fil dentaire pour atteindre les zones étroites entre les dents. Il faut idéalement l’utiliser après le brossage, et ce, en suivant plusieurs étapes :

  • On glisse le fil entre deux dents en passant le point de contact entre celles-ci, puis en remontant doucement jusqu’à la gencive

  • On redescend en plaquant le fil contre la surface d’une des dents

  • On réitère le geste, en descendant cette fois contre la surface de l’autre dent

Lorsque l’espace est plus large, le dentiste peut conseiller l’usage d’une brossette pour les zones interdentaires. Cela permet de déloger la plaque dentaire qui n’aurait pas été retirée lors du brossage.
La mastication provoque une production plus importante de salive, laquelle aide à éliminer les acides produits par les bactéries. Vous pouvez donc mâcher un chewing-gum sans sucre après chaque repas. Cependant, afin de limiter cette production de toxines par les bactéries, il faut aussi adapter son alimentation. Les sucres sont les substances favorites des micro-organismes présents dans votre bouche. Ceux-ci, en les métabolisant, sont responsables de la déminéralisation des dents et donc, entre autres, de l’apparition de caries. Veillez à réduire le taux de sucre dans votre alimentation, en préférant par exemple les fruits aux aliments sucrés.
Afin de vous aider à combattre la plaque dentaire, vous pouvez utiliser des solutions naturelles comme le jus de citron et le bicarbonate. Utilisés pour vous gargariser, ils assainissent votre bouche et éliminent les bactéries à l’origine des maladies parodontales. Attention cependant à ne pas appliquer ces traitements plus d’une fois par semaine, car cela risquerait d’endommager vos dents.




pédodontie

PÉDODONTIE

Pédodontie

pédodontie

La pédodontie est la dentisterie pédiatrique, c’est-à-dire la prise en charge des enfants qui nécessitent des soins dentaires.

pédodontie image

L’accueil et la communication sont très importants en pédodontie, afin de rassurer l’enfant et de le mettre en confiance vis-à-vis des soins qui vont lui être dispensés par le pédodontiste. Si un enfant vit bien ses premiers traitements dentaires, il prendra plus facilement en charge sa santé bucco-dentaire, tout au long de sa vie.


Les principales pathologies de l’enfant :

  • La carie dentaire est la plus fréquente. Elle se développe plus vite chez l’enfant que chez l’adulte. Chez les tout-petits, la « carie du biberon » détériore les premières dents des enfants qui boivent du lait ou du jus de fruits au coucher ou pendant la nuit.
  • Les abcès de gencives, qui peuvent venir de la pousse d’une dent de lait.

Il est parfois nécessaire de poser une prothèse sur la dent d’un enfant, si elle est très abîmée. Cette couronne préformée est appelée coiffe pédodontique.

Enfin, la chute précoce des dents de lait ou la pousse tardive des dents définitives peuvent nécessiter la pose d’un appareil dentaire spécifique.

Prenez rendez-vous au plus vite auprès d’un de nos centres spécialisés en pédodontie.

Pédodontie

La pédodontie est la dentisterie pédiatrique, c’est-à-dire la prise en charge des enfants qui nécessitent des soins dentaires. Les nourrissons comme les adolescents sont ainsi au cœur de cette discipline. Elle vise à soigner les mêmes maladies que celles des adultes, mais aussi à les prévenir, en exerçant une surveillance le plus tôt possible et en transmettant les bons gestes. Il s’agit donc aussi d’éduquer les enfants de manière ludique sur leur santé bucco-dentaire en leur apprenant dès le plus jeune âge à prendre soin de leurs dents.

Sommaire :
  • La pédodontie, c’est quoi ?

  • Quels sont les buts de la pédodontie ?

  • Que vérifie le pédodontiste lors des consultations ?

    • Les caries et les problèmes de gencive

    • La prévention orthodontique

  • Le prix des traitements de pédodontie

  • Quelques astuces pour une bonne santé bucco-dentaire

Pourquoi s’intéresser à la santé bucco-dentaire de vos enfants dès le plus jeune âge ? Les pathologies telles que les caries ou les abcès dentaires peuvent apparaître très tôt. Si elles ne sont pas traitées, elles peuvent évoluer et prendre de l’ampleur jusqu’à parfois avoir des conséquences irréversibles. La prévention constitue ainsi un des piliers de vos efforts pour que votre enfant dispose de dents en bonne santé. Nos centres Dentego sont adaptés à la prise en charge des adolescents comme des plus jeunes. De cette façon, nous les accompagnons et nous les aidons à comprendre les enjeux d’une bonne santé dentaire, en plus de leur prodiguer les soins adaptés en cas de problème.

La pédodontie, c’est quoi ?

Il s’agit des pratiques de dentisterie adaptées aux enfants. Au même titre que les pédiatres, les dentistes formés à la pédodontie utilisent la pédagogie afin d’aider les plus jeunes à appréhender les problématiques liées à leur santé.
Outre des soins adaptés, notamment axés sur les caries, les dentistes éduquent les enfants aux bonnes habitudes comme un brossage des dents aussi méticuleux que régulier. Ils jouent également un rôle clé dans la prévention des affections bucco-dentaires chez les jeunes, de la première dent à l’âge adulte.
Leur but est aussi de les rassurer pendant les soins. En effet, pour les plus jeunes, les rendez-vous chez le dentiste peuvent être synonymes de stress. Il est donc important que la première consultation se déroule bien, pour que l’enfant et le praticien puissent développer une relation de confiance.
Lorsque des traitements plus lourds sont à prévoir, le dentiste pédiatrique tente de détendre le patient. Il trouve les mots adaptés à l’âge de l’enfant afin de lui faire comprendre l’intervention et d’éviter qu’il ne prenne peur. Ainsi, le pédodontiste fait preuve de :

  • Pédagogie

  • Empathie

  • Délicatesse

Il est à même de proposer des méthodes antidouleur, comme le MEOPA (ou gaz hilarant), qui permettent de traiter l’enfant sans anesthésie générale, tout en garantissant l’absence de douleur. Sa connaissance des spécificités du traitement dentaire chez l’enfant et l’adolescent lui permet de proposer des traitements aux doses et à la posologie adaptées.
Enfin, le praticien a pour rôle de montrer à l’enfant les bons gestes et de lui expliquer comment prendre soin de ses dents, notamment à l’aide d’outils ludiques. Il fait ainsi de la prévention, tout en soignant les éventuelles affections déjà présentes.

Quel est le but de la pédodontie ?

L’accueil et la communication sont très importants en pédodontie, afin de rassurer l’enfant et de le mettre en confiance vis-à-vis des soins qui vont lui être prodigués par le pédodontiste. Si un enfant vit bien ses premiers traitements dentaires, il prendra plus facilement en charge sa santé bucco-dentaire, tout au long de sa vie. Prenez rendez-vous au plus vite auprès d’un de nos centres Dentego spécialisés en pédodontie.
Outre le fait de réconforter l’enfant pour éviter qu’il ne développe la peur du dentiste, le pédodontiste a pour objectif de lui apprendre les bons gestes et de le sensibiliser sur l’importance d’une bonne hygiène bucco-dentaire. Plus il les connaît tôt, plus il a de chances de les assimiler et de garder des dents saines tout au long de sa vie.
Le dentiste pédiatrique a aussi pour rôle de prévenir et de soigner les affections dentaires de l’enfant. Celles-ci sont les mêmes que chez l’adulte, même s’il est encore plus important d’agir vite lorsqu’il s’agit de jeunes. En effet, chez eux, les dégradations interviennent plus rapidement. On distingue deux pathologies principales chez l’enfant :

  • La carie dentaire, qui est la plus fréquente. Elle se développe plus vite chez l’enfant que chez l’adulte. Chez les plus petits, la « carie du biberon » détériore les premières dents des enfants qui boivent du lait ou du jus de fruits au coucher ou pendant la nuit

  • Les abcès de gencives, qui peuvent venir de la pousse d’une dent de lait. Il est important de bien les surveiller pour éviter qu’ils ne deviennent plus graves, mais aussi pour que l’enfant n’ait pas mal

Dans les deux cas, le dentiste est là pour rassurer et expliquer le problème. Il apporte à l’enfant des soins tout en douceur et l’aide à comprendre les enjeux d’une bonne prise en charge.
En plus du soin des dents abîmées ou cariées, le pédodontiste joue un rôle dans l’aspect futur de la dentition de l’enfant, en prévoyant un éventuel besoin en soins orthodontiques et en proposant des solutions adaptées, notamment lorsqu’une dent est cassée.

Que vérifie le pédodontiste lors d’une consultation ?

Les caries et les problèmes de gencives

Les dents des enfants, comme celles des adultes, subissent les assauts des bactéries de la plaque dentaire. Elles peuvent entraîner des complications à terme, à l’image des caries. Si, contrairement aux seniors, les enfants ont des dents temporaires (ou dents de lait) qu’ils perdent au profit de leurs dents permanentes, ils n’en restent pas moins des patients à risque.
En effet, une dent de lait cariée, même si elle est remplacée par une nouvelle dent, représente un danger. Elle constitue une infection pouvant affecter les dents permanentes, mais qui peut aussi toucher d’autres parties du corps.
De plus, la prévention des problèmes de gencives est primordiale. L’apparition progressive du tartre le long des dents peut entraîner à long terme le décollement de la muqueuse et un déchaussement de la dent.
Il ne faut également pas oublier que chez l’enfant, une infection se développe et prend de l’ampleur plus rapidement que chez l’adulte. Les caries en faisant partie, il est important de les surveiller afin d’éviter qu’elles ne touchent la pulpe et aillent jusqu’à provoquer des complications plus graves.
Afin de prévenir les problèmes de dents cariées, les pédodontistes peuvent proposer le scellement des sillons. Appliqué aux dents du fond, notamment aux molaires, il n’impacte pas le rôle fonctionnel de la dent et permet d’empêcher les bactéries de venir s’y loger. En effet, la surface des molaires comporte des fissures profondes qui permettent à la plaque dentaire de s’accrocher. Les combler à l’aide d’une résine adaptée limite les risques d’accumulation bactérienne et donc l’apparition de caries.

La prévention orthodontique

Le dentiste joue également un rôle important en cas de problème orthodontique. Une surveillance régulière permet de détecter le besoin d’un appareillage au plus tôt et de corriger le placement des dents, avant que celles-ci n’aient adopté leur position définitive.
La bouche d’un enfant est en constante évolution et la future forme de leur mâchoire dépend de la disposition de leurs dents de lait. Une dent cariée et non soignée risque d’être retirée et de perturber l’alignement naturel des dents permanentes. En poussant, celles-ci peuvent ne pas bien trouver leur place. Il faut alors opter pour un traitement orthodontique. Il est important de considérer cet appareillage pour permettre à l’enfant de retrouver une bonne mastication et limiter le risque de dents trop avancées et donc vulnérables en cas de choc.
Toujours dans une optique d’aider l’enfant à avoir des dents bien alignées et à profiter d’un confort de mastication optimal, le pédodontiste a pour rôle de réparer les dents cassées lors d’un choc. Il est parfois nécessaire de poser une prothèse sur la dent d’un enfant, si elle est très abîmée. Cette couronne préformée est appelée « coiffe pédodontique ».
Enfin, la chute précoce des dents de lait ou la poussée tardive des dents définitives peuvent nécessiter la pose d’un appareil dentaire spécifique. Cet équipement a pour but de laisser entre les dents un écart suffisant pour la dent définitive au moment de sa sortie et ainsi éviter que les dents ne se chevauchent.

Le prix des traitements de pédodontie

Dans le cadre du programme M’T Dents de l’Assurance Maladie, votre enfant bénéficie de rendez-vous de contrôle gratuits chez le dentiste jusqu’à l’âge adulte. Ainsi, il reçoit une invitation tous les trois ans : de ses 3 ans à ses 24 ans. Le contrôle a pour but de :

  • Favoriser un contact précoce avec le praticien

  • Prendre l’habitude de consulter de manière régulière

Dans le cadre de ce programme, l’examen et les soins complémentaires sont complètement pris en charge par l’Assurance Maladie. Le patient n’a ainsi pas de frais à avancer.

Quelques astuces

La période durant laquelle les dents de votre nourrisson commencent à sortir peut s’avérer très compliquée, pour lui comme pour vous. Les poussées dentaires sont douloureuses et peuvent avoir de nombreuses manifestations, comme :

  • Des gencives gonflées

  • Des joues ou un visage entier rouges

  • Une perte d’appétit

  • Une certaine irritabilité

  • Des difficultés à trouver le sommeil

Afin de soulager votre enfant, vous pouvez choisir entre plusieurs outils, comme un anneau de dentition qu’il est possible de placer au réfrigérateur. Pour la plupart des enfants, le simple fait de mordiller permet de calmer la douleur, en plus de faire sortir les dents plus rapidement. Le froid, par son action anesthésiante, peut vous aider à soulager votre enfant.
Dès l’apparition des premières dents, il est important d’apporter à votre enfant un brossage régulier et soigné. Par la suite, avec l’aide de votre praticien, vous devez lui inculquer les bons gestes et l’aider à prendre des habitudes saines :

  • Commencez par lui montrer l’exemple en appliquant à la lettre les consignes que vous lui donnez. Vous voir vous brosser les dents avec soin l’incite à faire de même

  • Apprenez-lui à ne pas partager sa brosse à dents. Les affections telles que les caries peuvent se transmettre, alors veillez à ce que chacun ait ses propres outils à la maison

  • Demandez-lui de vous laisser examiner ses dents régulièrement et incitez-le à vous signaler la présence de taches suspectes, car il pourrait s’agir de caries

  • Montrez-lui comment passer sur chaque dent. Il ne faut négliger aucune zone, afin d’éviter l’apparition de complications

  • Utilisez un chronomètre ou un sablier pour lui apprendre à ne pas se brosser les dents trop vite

  • Invitez votre enfant à choisir sa brosse à dents. Cela donne un caractère ludique au brossage de dents, l’incitant à l’effectuer de lui-même, sans considérer cela comme une contrainte




extraction dentaire

DÉVITALISATION ET EXTRACTION DENTAIRE

Dévitalisation et extraction dentaire

dévitalisation dentaire

La dévitalisation

La dévitalisation d’une dent consiste à en extraire la pulpe, puis de créer une barrière imperméable aux bactéries. Cette opération est réalisée lorsqu’une carie n’a pas été traitée à temps et qu’elle a détruit tout ou partie de la pulpe ou du nerf. Le risque d’inflammation, d’infection voire de nécrose est alors important.

Une dent accidentée ou traumatisée peut aussi être dévitalisée. En effet, si elle est cassée, la pulpe est alors exposée à l’air et aux aliments, ce qui augmente les chances d’infection.

La dévitalisation d’une dent inhibe la douleur de manière permanente tout en la préservant.

extraction dentaire

L’ extraction dentaire

L’extraction d’une dent est nécessaire dans différents cas : une dent trop endommagée pour être restaurée, une dent cassée, une dent qui se déchausse, une dent de sagesse douloureuse ou trop volumineuse, une dent primaire qui ne tombe pas assez vite…

L’extraction simple d’une dent visible et accessible se fait sous anesthésie locale.

L’extraction complexe (dent cachée sous la gencive ou extraction simultanée de plusieurs dents) peut se faire sous anesthésie générale en fonction de la sensibilité du patient ou du nombre de dents à extraire.

Afin de faciliter la cicatrisation de la gencive après une extraction dentaire, le dentiste peut effectuer quelques points de suture.