Prothésiste dentaire

Secteur
dentaire

Salaire
de 27 à 32%
selon expérience et spécialités
Formations
CAP ou Bac +3
CQP en orthopédie dentaire et faciale
Compétences

Minutie
Dextérité
Rigueur

Le prothésiste dentaire

Modeler et créer des prothèses dentaires sur-mesure selon les besoins biologiques et esthétiques de ses clients, voilà la tâche d’importance qu’occupe le prothésiste dentaire, en collaboration étroite avec d’autres professionnels de la santé bucco-dentaire.

Que fait le prothésiste dentaire ? Quel est son rôle ? 🔎

Le prothésiste dentaire, comme son nom l’indique, est un professionnel hautement qualifié spécialiste des prothèses dentaires : couronnes, inlay , onlay, ponts dentaires appelés bridge, facettes dentaires, etc.

Le prothésiste dentaire, est chargé de créer les prothèses à partir de différents matériaux, tels que l’or, la céramique ou la résine, par exemple.

Le prothésiste s’assure que la prothèse créée correspond à un cahier des charges précis, selon les besoins du patient , le rôle que va jouer la prothèse en question et son emplacement au sein de la bouche du patient.
Ce professionnel travaille en collaboration étroite avec le dentiste, l’implantologue, l’orthodontiste ainsi que le chirurgien-dentiste, afin de créer des
prothèses sur mesure. Il peut être amené à réaliser des ajustements sur d’anciennes prothèses, à modeler ou sculpter des nouvelles, à réparer des prothèses abîmées, etc.

À l’inverse des autres métiers liés aux soins dentaires, le prothésiste ne travaille pas en contact avec le public : ses clients sont des chirurgiens dentaires, qui lui transmettent leurs commandes ainsi que leurs cahiers des charges adaptés aux spécificités de leurs propres patients.

Quelles sont les compétences attendues ? ☑️

Le métier de prothésiste dentaire demande une grande minutie ainsi qu’une importante rigueur au quotidien : puisque ce professionnel est amené à créer des prothèses de très petite taille, il doit conserver sa concentration tout au long du processus de fabrication.
Bien entendu, il est absolument indispensable d’être pourvu d’une excellente dextérité, d’un grand sens du détail, ainsi que d’un esprit méthodique.

Le prothésiste dentaire doit également posséder des compétences de pointe liées au fonctionnement organique de l’ensemble de l’appareil buccal et dentaire. Ce métier est aujourd’hui principalement réalisé via des systèmes informatiques, c’est pourquoi le prothésiste dentaire doit continuellement se former aux nouveaux logiciels et aux nouvelles techniques liés à son domaine d’activité, afin de proposer à ses clients des solutions toujours plus innovantes.

Les plus et avantages du métier de prothésiste dentaire 👍

Avantages

La profession de prothésiste dentaire possède de multiples avantages : la possibilité de travailler dans le domaine des soins dentaires tout en étant salarié, la rémunération croissante tout au long de la carrière, ainsi que la forte demande du marché.

Il s’agit d’un métier passionnant pour tous ceux et celles qui sont intéressés par le travail en laboratoire et la création d’outils médicaux. De plus, ce métier étant mal connu, peu de jeunes étudiants souhaitent se lancer dans cette voie : les offres d’emploi sont donc nombreuses.

En contrepartie, il est important de noter que les évolutions de carrière sont rares au sein de la profession de prothésiste dentaire.

Comment devenir prothésiste dentaire ? 🎓

Contrairement à bon nombre de métiers du domaine des soins dentaires, la profession de prothésiste n’exige pas l’obtention d’un bac+5 au minimum. En effet, plusieurs cursus d’études peuvent être empruntés, allant du CAP au niveau bac+3 :

  • Le CAP auxiliaire en prothèses dentaires ;
  • Le Bac Pro Prothèses Dentaires ;
  • Le Brevet Technique des Métiers de prothésiste dentaire ;
  • Le Brevet Technique des Métiers Supérieur de prothésiste dentaire ; 
  • Le BTS prothésiste dentaire. 
  • Le Certificat de qualification professionnelle (CQP) afin de se spécialiser en orthopédie dentaire et faciale. 

Bien entendu, l’ensemble de ces diplômes ne permettent pas d’accéder aux mêmes échelons de responsabilités hiérarchiques au sein d’un laboratoire de prothèses dentaires.
Ainsi, si le CAP ou le Bac Pro suffisent à être employé dans un laboratoire, il sera nécessaire de posséder un BTMS pour pouvoir évoluer au sein de la hiérarchie.

Quelles sont les évolutions de carrière pour un prothésiste dentaire ? 🦷

Les évolutions de carrière sont rares pour les prothésistes dentaires, comme explicité précédemment.
Toutefois, un professionnel détenteur du CQP en orthopédie dentaire et faciale ou encore du BTMS prothésiste dentaire peut espérer évoluer vers le poste de responsable de laboratoire, après plusieurs années d’expérience.
Il est aussi possible pour un prothésiste dentaire d’ouvrir son propre laboratoire, moyennant de nombreuses années de pratique et un
investissement financier conséquent.

Quel salaire pour le métier de prothésiste dentaire ? 💰

En début de carrière, un prothésiste dentaire pour être rémunérer très correctement. Après plusieurs années d’expérience, son salaire pourra grandement évoluer mais dépendra de son expérience et de ses spécialités. Son salaire sera particulièrement intéressant s’il travail au sein d’une grande ville ou dans un laboratoire de renommée.

Les différents types d’employeurs 💼

Le plus souvent, le prothésiste dentaire est employé au sein d’un laboratoire spécialisé dans ce domaine d’activités. Il est aussi possible d’exercer cette activité en libéral, bien que ce cas de figure soit plus rare.

Ce qu'il faut retenir du métier de prothésiste dentaire 📋

Secteur Santé
Niveau d'études CAP ou Bac +3
Formations CQP en orthopédie dentaire et faciale
Salaires de 27 à 32% selon expérience
Postulez