Bridge dentaire

Le bridge dentaire, qui signifie « pont » en anglais, est une prothèse dentaire fixe permettant de remplacer une ou plusieurs dents manquantes.

Solution esthétique, elle s’intègre en harmonie avec le reste de la dentition. Etant fixe, le nettoyage est plus pratique qu’une prothèse dentaire amovible.

cout bridge dent

On distingue deux types de traitement par bridge dentaire :

  • Le bridge dentaire collé est adapté au remplacement d’une seule dent, voire deux pour certains cas. Il vient s’appuyer sur les dents adjacentes à l’aide d’ailettes en métal. Le bridge est collé et ancré sur ces dents piliers, tout en les préservant. La dent de remplacement peut être en métal pour les dents du fond ou recouverte de céramique pour les dents de devant pour un effet plus naturel.
  • Le bridge dentaire conventionnel, ou bridge sur implant, est constitué d’au moins deux couronnes ancrées au niveau des dents absentes. L’illusion est pour ainsi dire complète : le bridge s’intègre parfaitement avec l’ensemble de la dentition. Comme pour le bridge collé, les éléments peuvent être métalliques ou en céramique.

Le prix d’un bridge dentaire varie en fonction des besoins du patient, c’est pourquoi un devis clair et transparent sera établi au préalable.

Bridge dentaire

Bridge, couronne, implant, prothèses amovibles… Les soins de reconstruction dentaire sont nombreux et s’adaptent aux besoins de chacun. Le bridge est une prothèse fixe qui vient remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Ce type de prothèse pourrait-il me convenir ? Quelles sont les étapes de la pose d’un bridge et quelles en sont les alternatives ? Dentego répond à toutes vos questions sur le bridge dentaire. Sommaire :

En plus d’avoir des conséquences sur la mastication, une dent manquante peut constituer un complexe qui empêche la personne concernée de sourire ou parler comme elle le voudrait. Plusieurs techniques existent pour remplacer une dent et le bridge dentaire est l’une d’entre elles. Le principe de cette intervention consiste à s’appuyer sur les dents adjacentes pour poser la prothèse, et là encore les possibilités de fixation varient. Dentego vous dit tout sur le bridge dentaire, parce qu’avant toute intervention, il est nécessaire d’être bien informé pour comprendre :

  • Le traitement en lui-même ;
  • Ses enjeux ;
  • Ses alternatives.

Qu’est-ce qu’un bridge dentaire ?

Le bridge dentaire, qui signifie « pont » en anglais, est une prothèse dentaire fixe permettant de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. La prothèse s’appuie sur les dents adjacentes qui en sont les piliers. Il existe différents types de bridges, ce qui permet au praticien de disposer d’un panel de solutions pour réaliser le soin de la manière la moins invasive possible en fonction de l’état bucco-dentaire du patient. Véritable solution esthétique, le bridge s’intègre avec harmonie au reste de la dentition. Étant une prothèse fixe, le nettoyage est plus pratique qu’avec une prothèse dentaire amovible, qui nécessite d’être retirée et lavée après chaque repas.

Quels sont les différents types de bridges dentaires ?

Il existe différents types de bridges à votre disposition. Il est donc intéressant de connaître les différentes options qui s’offrent à vous avant toute intervention. On distingue deux types de traitements par bridge dentaire.

Le bridge dentaire collé

Il est adapté au remplacement d’une seule dent, voire deux pour certains cas. Il vient s’appuyer sur les dents adjacentes à l’aide d’ailettes en métal qui sont collées sur leur face cachée. Le bridge est collé et ancré sur ces dents piliers, tout en les préservant. La dent de remplacement peut être en méta,l pour les molaires, ou recouverte de céramique pour un effet plus naturel pour les autres dents, à savoir :

  • Les prémolaires ;
  • Les canines ;
  • Les incisives.

L’avantage de ce type de bridge réside dans le fait qu’il ne nécessite pas de préparation pour les dents adjacentes. C’est donc une solution peu contraignante. Il ne peut, en revanche, être réalisé que sur des dents en bon état.

Le bridge dentaire conventionnel

Il est constitué d’au moins deux couronnes ancrées au niveau des dents absentes. L’illusion est pour ainsi dire complète. Pourquoi ? Car le bridge s’intègre parfaitement avec l’ensemble de la dentition. En effet, à l’instar du bridge collé, les éléments qui le composent peuvent aussi bien être métalliques ou en céramique. Le bridge conventionnel nécessite donc la préparation des deux dents adjacentes, qui sont préalablement taillées afin de recevoir la couronne. Un bridge peut également être posé sur un implant dentaire, qui sert alors de pilier. Dans certains cas précis, le bridge peut n’être constitué que d’un seul pilier. Votre chirurgien-dentiste saura vous proposer la solution qui s’adaptera le mieux à la fois :

  • À votre état de santé dentaire ;
  • À l’esthétique souhaitée ;
  • À votre budget.

Dans quels cas la pose d’un bridge est-elle envisagée ?

La pose d’un bridge est envisagée chez les personnes à qui il manque une ou plusieurs dents. C’est donc un soin de reconstruction qui intervient après une extraction de dent. Cette dernière est, en règle générale, effectuée par votre praticien à la suite :

  • D’une carie ;
  • D’une infection ;
  • Ou encore la casse d’une dent.

Plusieurs types de prothèses peuvent être proposés et le bridge se trouve être une solution relativement économique et peu contraignante sur la durée. Dans le cas où il n’y aurait pas de dents piliers, la pose d’un bridge est tout de même envisageable. Il s’agira alors de poser des implants aux deux extrémités de la future prothèse. Le bridge sera alors composé d’au moins trois couronnes : une pour chaque pilier (sur les implants), et une au milieu, la prothèse.

Comment se passe la pose d’un bridge ?

Avant toute intervention, le dentiste commencera par établir un devis qui détaillera le prix de l’opération. La pose d’un bridge s’étale sur plusieurs rendez-vous et varie selon le type de bridge choisi. Dans un premier temps, le dentiste doit traiter la zone où la dent est manquante afin qu’elle soit suffisamment saine. Dans le cas de la pose d’un bridge conventionnel, il réduit la taille des dents adjacentes qui seront les piliers du bridge destinés à recevoir les couronnes. Ensuite, le praticien effectue une empreinte de la zone grâce à une pâte et l’enverra par la suite à un prothésiste dentaire. Si vous choisissez un bridge en céramique, le dentiste relèvera la teinte exacte de vos dents afin que le bridge se fonde parfaitement et ne se remarque pas. Après un délai d’attente de quelques semaines, le dentiste reçoit le bridge et effectue sa pose sur le patient. À ce sujet, la vidéo suivante détaille les différentes étapes de la pose d’un bridge conventionnel :

Le bridge nécessite-t-il des soins particuliers ?

La pose d’un bridge ne nécessite pas de soins particuliers, hormis les soins d’hygiène de base : un brossage des dents au minimum biquotidien complété, si besoin, par le passage de fil dentaire. Si vous constatez une anomalie concernant votre bridge, consultez votre chirurgien-dentiste au plus vite.

Combien coûte la pose d’un bridge ?

Le prix d’un bridge dentaire varie en fonction des besoins du patient. Il ne sera pas le même en fonction :

  • Du nombre de dents manquantes ;
  • Du type de bridge choisi ;
  • Des matériaux utilisés pour le réaliser.

Le bridge dentaire collé est en général moins onéreux que le bridge conventionnel. D’ailleurs, un devis clair et transparent sera donc établi par votre centre Dentego avant toute intervention pour vous informer sur son coût et la hauteur du remboursement.

Les alternatives au bridge : l’implant et la prothèse amovible

Pour autant, le bridge ne représente pas l’unique solution à votre situation. En effet, il en existe d’autres, comme l’implant ou bien la prothèse dite « amovible ».

L’implant surmonté d’une couronne

L’implant dentaire vient remplacer la dent manquante sans toucher les dents adjacentes. C’est un dispositif qui vient remplacer la racine de la dent par une vis composée :

  • De titane ;
  • De zircone ;
  • Ou de polymère.

Il est fixé sur l’os et peut ensuite servir d’appui pour la pose d’une couronne. C’est une solution plus coûteuse que le bridge. Il y a plusieurs avantages à la pose de l’implant : cette prothèse permet de ne pas affecter les dents adjacentes et l’os de la mâchoire reste aussi stimulé qu’avec une vraie dent. Il se peut que la pose d’un implant après celle d’un bridge soit impossible. En effet, le bridge n’étant pas fixé à l’os de la gencive, ce dernier a tendance à se rétracter, ce qui compromet la pose de l’implant. Comme nous l’avons vu plus haut, implants et bridges ne sont pas incompatibles lorsqu’il est nécessaire de créer une dent pilier. Le bridge viendra ainsi recouvrir l’implant d’une couronne.

La prothèse amovible

En cas de perte d’une ou plusieurs dents, il est possible de réaliser une prothèse dentaire amovible partielle. Cette solution est peu coûteuse et relativement rapide à mettre en place. Ce peut être une solution provisoire en attendant la pose d’un bridge. La prothèse amovible nécessite cependant quelques soins particuliers, ce qui la rend plus contraignante. Celle-ci doit être retirée après chaque repas et soigneusement nettoyée.

Quelques conseils

Le bridge étant un soin de reconstruction, il est possible d’adopter un comportement préventif qui vous aidera à éviter d’en arriver à cette étape. Tout d’abord, commencez par vous brosser les dents à l’aide d’un dentifrice fluoré. Dans le cas où vous n’avez pas la possibilité de vous laver les dents après un repas, buvez un grand verre d’eau avant de mâcher un chewing-gum sans sucre. D’un autre côté, assurez-vous d’éviter au maximum le grignotage de sucreries. En effet, les bactéries se nourrissent du sucre et rejettent ensuite un acide qui attaque particulièrement les dents, favorisant ainsi le risque de caries. De plus, si vous pratiquez un sport où vous risquez de recevoir des coups au visage, optez pour le port d’un protège-dents afin de limiter les risques de casse ou de luxation. Enfin, consultez votre chirurgien-dentiste régulièrement. Une visite de contrôle doit être idéalement effectuée tous les ans et deux fois par an après soixante ans. Si vous constatez une douleur ou toute anomalie source d’interrogations, consultez votre praticien au plus vite. Plus la carie ou infection est prise en charge tôt, moins le traitement sera conséquent. Les risques de dévitalisation et d’extraction seront donc moindres.

Prendre rendez-vous dans votre centre Dentego

Pour prendre rendez-vous dans votre centre de santé bucco-dentaire Dentego, vous pouvez contacter le secrétariat par téléphone ou bien passer par le site internet. Vous devez alors vous rendre sur la page du centre correspondant à votre ville et ensuite sélectionner l’objet de votre consultation : urgence dentaire, première consultation en orthodontie, etc. Tous les créneaux disponibles vous seront alors proposés et vous pourrez faire votre choix. Notre équipe de secrétariat médical se tient d’ailleurs à votre disposition pour répondre à toutes vos questions, mais aussi pour vous accompagner dans l’ensemble de vos démarches administratives, en particulier celles concernant le remboursement de vos soins.