Prothèse dentaire amovible partielle

Une prothèse amovible partielle remplace les dents manquantes dans une dentition incomplète mais qui n’est pas absente non plus.

implant amovible partiel

Il en existe 2 types :

  • Les prothèses amovibles partielles entièrement en résine : après avoir pris l’empreinte dentaire, le prothésiste réalise une plaque en résine rose (effet gencive), dans laquelle sont intégrées des dents artificielles en résine ou céramique. Cette prothèse s’appuie uniquement sur les gencives et est stabilisée par des crochets. Leur objectif est de retenir la prothèse surtout pendant la mastication et l’élocution. Facile à réaliser, rapide et peu onéreuse, elles sont souvent considérées comme des prothèses transitoires.
  • Les prothèses amovibles partielles à châssis métallique : plus élaborées, elles préservent mieux la gencive et les dents restantes. Suite à la ou les prises d’empreinte dentaires, le prothésiste réalise un châssis métallique, qui s’apparente à un squelette, et qui équilibre le positionnement de la prothèse qui s’appuie sur la gencive et les dents. Si les dents naturelles voisines en contact avec les crochets sont sensibles, elles peuvent être légèrement préparées ou recouverte d’une couronne.

Lorsque certaines fixations des crochets sont disgracieuses, comme sur les dents de devant, il est possible d’utiliser des crochets plus esthétiques ou un système appelé attachement qui permet de supprimer les crochets tout en garantissant la stabilité de l’appareil.


Nos conseils

  • Si vous portez une prothèse amovible partielle pour la première fois, il vous faudra éventuellement un peu de temps pour vous y habituer. Nous sommes là pour vous conseiller et pour faire les réglages destinés à améliorer votre confort.
  • Usure des clips d’attachements : si vous portez une prothèse amovible partielle avec attachements, sachez que certains éléments peuvent s’user avec le temps. Ils seront alors remplacés.
  • Son prix et son remboursement varient en fonction du nombre de dents manquantes, c’est pourquoi un devis sera réalisé au préalable.

Prothèse dentaire amovible partielle

Une prothèse amovible partielle remplace les dents manquantes et permet ainsi de retrouver une mâchoire fonctionnelle et à l’apparence normale. Dans vos centres Dentego, elle présente plusieurs caractéristiques :

  • Elle inclut une réalisation sur mesure après prise d’empreinte par votre chirurgien-dentiste ;

  • Elle peut être retirée

  • Elle est moins coûteuse qu’une prothèse fixe

  • Elle repose sur la gencive, les dents adjacentes ou sur des implants

Rendez-vous dans le centre Dentego le plus proche de chez vous. Nous établissons ensemble un devis clair et transparent, et ce, en fonction de vos besoins et de vos envies.

Sommaire :

  • Qu’est-ce qu’une prothèse dentaire amovible partielle ?

  • Pourquoi peut-on avoir besoin d’une prothèse amovible partielle ?

  • Les différents types de prothèses amovibles partielles et leurs caractéristiques

    • Les prothèses amovibles partielles entièrement en résine

    • Les prothèses amovibles partielles à châssis métallique

  • Le prix des prothèses amovibles partielles

  • Quelques astuces

Pourquoi opter pour une prothèse dentaire amovible partielle ? À suite de la perte d’une ou plusieurs dents, il est possible de ressentir une gêne au moment du repas puisque l’on perd en capacité masticatoire. L’aspect esthétique n’est pas à négliger. Moult personnes, dont la dentition est devenue incomplète des suites d’un incident ou d’une perte naturelle, peuvent se sentir complexées et ne plus oser sourire. En cela, la vie sociale et le plaisir des repas peuvent être altérés.
Ce type de prothèses offre une solution moins coûteuse qu’un appareil fixe et permet de retrouver une dentition normale. Réalisés sur mesure, ils s’adaptent à la forme de votre bouche et viennent prendre appui sur vos gencives et vos dents saines. Prenez rendez-vous dans le centre Dentego le plus proche de chez vous et bénéficiez des conseils de nos chirurgiens-dentistes experts.

Qu’est-ce qu’une prothèse dentaire amovible partielle ?

Parfois, il est nécessaire de remplacer plusieurs dents à la fois, que ce soit sur la mâchoire supérieure ou inférieure. Une dentition incomplète est souvent synonyme de gêne pour le patient, qui peut rencontrer des difficultés à mastiquer. Si les dents restantes sont trop sollicitées, un déséquilibre peut apparaître et celles-ci risquent d’être usées prématurément. De plus, avoir des dents manquantes peut paraître disgracieux.
Prenant appui sur les dents toujours présentes, les prothèses amovibles sont des outils permettant de remplacer celles qui sont tombées et ainsi de recouvrer un certain confort lors des repas. Réalisées entièrement en résine ou avec une structure métallique, elles s’adaptent parfaitement à la bouche du patient.
On distingue deux principaux types d’appareils :

  • Ceux réalisés entièrement en acrylique

  • Ceux dont la structure est faite de plaques en alliage de cobalt et de chrome

Dans le premier cas, il s’agit d’une prothèse qui tient en s’appuyant uniquement sur les gencives, tandis que la seconde utilise des crochets qui se servent des dents présentes pour la maintenir.
Lorsque certaines fixations des crochets sont disgracieuses, comme sur les dents avant, il est possible d’utiliser des crochets plus esthétiques ou un système dit « attachement », qui permet de supprimer les crochets tout en garantissant la stabilité de l’appareil.
Dans le cas des attachements, plusieurs solutions sont disponibles, notamment le fait de poser des implants (pièces en titane qui sont insérées dans l’os de la mâchoire) sur lesquels l’appareil peut venir se clipser.

Pourquoi peut-on avoir besoin d’une prothèse amovible partielle ?

Selon une étude IFOP réalisée en 2013, 41 % des Français ne se rendent pas au moins une fois par an chez leur chirurgien-dentiste. Il s’agit pourtant d’une des mesures les plus efficaces pour éviter les problèmes bucco-dentaires.
Il existe une multitude de facteurs pouvant entraîner la perte des dents. Si celle-ci est souvent associée à l’âge, avec la diminution de la masse osseuse qui cause le déchaussement des dents, elle peut intervenir n’importe quand, en particulier à cause de certaines maladies. Un accident ou un choc sur les dents peuvent aussi contribuer à leur perte.
La carie dentaire est une des affections les plus courantes. On la retrouve à tout âge, chez les tout-petits comme chez les adultes. Elle fait des ravages et les germes qui la provoquent peuvent se transmettre d’une dent à l’autre, mais aussi entre individus.
Après un repas, des débris alimentaires restent accrochés à la surface des dents. Mélangés avec la salive, ils finissent par servir de support aux bactéries pathogènes, leur permettant de proliférer. On parle alors de « plaque dentaire ». Elle doit être éliminée à l’aide de deux brossages des dents par jour afin d’éviter les complications.
En effet, les germes qu’héberge cette plaque exploitent les sucres pour se développer et se multiplier, tout en produisant des substances corrosives. Ces dernières attaquent petit à petit l’émail des dents jusqu’à les creuser et finir par toucher la dentine, puis la pulpe si rien n’est fait. Une fois la partie vivante de la dent atteinte, les bactéries continuent à détruire les tissus, entraînant des inflammations et parfois un abcès. Dans le pire des cas, la dent malade doit être extraite.
Un brossage des dents négligé, c’est aussi le risque de voir s’accumuler le tartre, lequel se forme par calcification de la plaque dentaire. Surface dure et rugueuse, il offre un support idéal pour de nouvelles bactéries. Il apparaît souvent à la base des dents et déclenche la rétractation de la gencive. Il décolle cette dernière de la dent au cours de sa progression jusqu’aux tissus parodontaux (os alvéolaire, ligaments, cément) qu’il attaque. On parle alors de « parondontite», laquelle peut conduire à la perte des dents.
La prothèse amovible partielle permet alors au patient de retrouver une dentition complète et donc un confort de mastication optimal.

Les différents types de prothèses amovibles partielles et leurs caractéristiques

La prothèse amovible partielle convient au remplacement d’une ou de plusieurs dents et aide le patient à retrouver une vie normale. Elle lui permet de recouvrer ses capacités de mastication et d’élocution, mais aussi une dentition à l’aspect agréable. On distingue deux types d’appareils, conçus dans des matériaux différents. Dans les deux cas, on distingue aussi deux sortes de crochets permettant à l’appareil de tenir : à savoir les crochets en métal et les crochets en résine.

Les prothèses amovibles partielles entièrement en résine

Il s’agit de prothèses utilisées en période d’adaptation ou en attendant de guérir d’une maladie des gencives. Moins stables que les prothèses à structure métallique, elles sont également peu recommandées pour un usage à long terme. Cela s’explique par le fait qu’elles sont plus épaisses et qu’elles occupent une plus grande surface du palais.
Dans ce contexte, après avoir pris l’empreinte dentaire, le prothésiste réalise une plaque en résine rose (effet gencive), dans laquelle sont intégrées des dents artificielles en résine ou en céramique. Cette prothèse s’appuie uniquement sur les gencives et est stabilisée par des crochets. Leur objectif est de retenir la prothèse surtout pendant la mastication et l’élocution.
Lorsqu’ils sont présents, chacun de ces crochets est souvent réalisé en résine souple. On parle alors de « crochet acétal ». S’il permet de réduire les contraintes sur la dent, qui va servir de support et qui est plus esthétique, il présente quand même des défauts. En effet, il est en général plus épais qu’un crochet en métal, ce qui a tendance à encourager l’accumulation de plaque dentaire.
Les prothèses en résine sont souvent considérées comme des prothèses transitoires, en raison de leur faible longévité, mais présentent plusieurs avantages :

  • Faciles à réaliser

  • Rapides

  • Peu onéreuses

Les prothèses amovibles partielles à châssis métallique

Ces prothèses sont plus élaborées que les prothèses en résine et préservent mieux la gencive et les dents restantes. Il s’agit d’appareils plus légers, puisque le métal permet la réalisation de plaques plus fines et plus résistantes. Un des avantages de la prothèse amovible partielle réside aussi dans sa modularité. En effet, elle peut accueillir une nouvelle dent artificielle en cas de perte d’une dent naturelle.
Des crochets en métal, également appelés « stellites », lui permettent de se maintenir. Ceux-ci se servent des dents adjacentes comme support, lui prodiguant une grande stabilité.
À la suite de la ou les prise(s) d’empreintes dentaires, le prothésiste réalise un châssis métallique, qui s’apparente à un squelette. C’est l’élément qui le distingue de la prothèse en résine. En effet, il permet d’équilibrer le positionnement de la prothèse, laquelle s’appuie à la fois sur la gencive et sur les dents. Si les dents naturelles voisines en contact avec les crochets sont sensibles, elles peuvent être légèrement préparées ou recouvertes d’une couronne.
Il s’agit d’un type de prothèses moins invasif que les prothèses fixes, dans la mesure où il ne demande peu, voire aucune préparation des dents. Outre le temps d’adaptation, la prothèse dentaire amovible est rapidement opérationnelle. Elle ne nécessite effectivement aucune opération chirurgicale, n’incluant donc aucune cicatrisation. Une prothèse amovible vous aide par conséquent à retrouver une dentition complète dans un délai relativement court. Contrairement à la prothèse en résine, elle est suffisamment stable pour ne pas forcément avoir besoin d’implants dentaires auxquels s’ancrer.

Le prix des prothèses amovibles partielles

Le prix et le taux de remboursement des prothèses amovibles partielles varient en fonction du nombre de dents manquantes et du type d’appareil dont vous avez besoin. C’est pourquoi un devis est réalisé au préalable. La Sécurité sociale rembourse d’ailleurs les prothèses amovibles partielles à hauteur de 70 % du tarif conventionnel.

Quelques astuces

Le port d’une prothèse amovible va de pair avec la nécessité de l’entretenir et de savoir le manipuler, en vue de ne pas l’endommager ni d’abîmer les dents qui lui servent de support.
Si vous portez une prothèse amovible partielle pour la première fois, il vous faut éventuellement un peu de temps pour vous y habituer. Nous sommes là pour vous conseiller et pour faire les réglages destinés à améliorer votre confort. Au début, l’appareil peut provoquer :

  • Une sensation de gêne

  • Une sensibilité au niveau des dents de support

  • Une salivation abondante

Dans le cas où ces problèmes deviendraient trop importants, rendez -vous chez votre chirurgien-dentiste Dentego afin qu’il puisse vous aider et répondre à toutes vos questions.
La différence entre une prothèse fixe et une prothèse amovible réside dans le fait que la seconde doit être retirée et nettoyée après les repas, tout en effectuant le brossage de vos dents. Vous devez l’enlever précautionneusement, de préférence en maintenant la dent de support avec l’un de vos doigts, tout en tirant sur les crochets. Une fois qu’il est hors de votre bouche, veillez à bien laver votre appareil avec une brosse spéciale et du savon de Marseille liquide ou bien du dentifrice.
Vous pouvez compléter le nettoyage de votre appareil par l’utilisation de comprimés effervescents. Laissez tremper votre prothèse moins de 15 minutes, puis rincez-la abondamment.
Si vous souhaitez ne pas la porter la nuit, il est conseillé de conserver votre prothèse au sec, dans une boîte non hermétique. Cela vous permet de la protéger de la poussière, mais aussi du développement de bactéries (celles-ci se multiplient en milieu humide). Avant de la remettre en bouche, vous pouvez l’humidifier avec de l’eau tiède, ce qui limite la salivation.
Enfin, faites attention à l’usure des clips d’attachements : si vous portez une prothèse amovible partielle avec attachements, sachez que certains éléments peuvent s’user avec le temps. Ils seront alors remplacés.