Détartrage dentaire

Le tartre dentaire est le résultat du durcissement de la plaque dentaire, qui se dépose sur la surface de la dent.

tartre dentaire illustration

Essentiellement constituée de bactéries, la plaque dentaire non éliminée se transforme en tartre, sépare la gencive de la racine des dents et crée un nid de bactéries favorables aux caries.

Faire un détartrage régulier des dents chez son dentiste évite l’accumulation du tartre qui peut se transformer en gingivite ou même parodontite, et provoquer un déchaussement de la dent.

Les traitements chez le dentiste sont indolores et débarrassent l’intégralité du dépôt de tartre sur les dents, et leur rend, par la même occasion, leur couleur d’origine. Suite au détartrage des dents, le dentiste réalise un polissage de la dent.

L’apparition du tartre sur les dents concerne les adultes comme les plus jeunes, c’est pourquoi il est recommandé de bien se brosser les dents 2 fois par jour.

Les personnes les plus à même de faire un détartrage dentaire fréquent sont celles qui consomment des boissons comme le thé ou le café, ainsi que les fumeurs.

Même s’il est recommandé de faire un détartrage au moins une fois par an, cela peut varier d’une personne à une autre. Suivez les conseils de votre dentiste qui, après un examen bucco-dentaire, sera le mieux placé pour vous dire quoi faire.

Guide sur le détartrage dentaire

Le tartre dentaire est le résultat de la minéralisation de la plaque dentaire, qui se dépose sur la surface des dents. Le tartre peut favoriser l’apparition d’une gingivite ou d’une parodontite, et peut finir par provoquer le déchaussement de la dent. Il est donc indispensable d’effectuer régulièrement un détartrage auprès d’un chirurgien-dentiste. Rendez-vous dans l’un de nos centres Dentego répartis sur l’ensemble de la France pour bénéficier de cette prestation.

Sommaire :

Quels sont les bienfaits du détartrage dentaire ? Une fois le tartre formé par l’accumulation et la calcification de la plaque dentaire, il va constituer une surface dure et rugueuse qui sera le support idéal pour une nouvelle couche de plaque dentaire.

Ces traitements chez le dentiste sont indolores, débarrassent l’intégralité du dépôt de tartre sur les dents et leur rendent par la même occasion leur couleur d’origine. Suite au détartrage des dents, le dentiste réalise un polissage des dents. Ces actions facilitent l’entretien de votre hygiène bucco-dentaire et permettent à plus long terme, de limiter l’apparition des caries et des maladies parodontales. En effet, sans support pour la formation de la plaque dentaire, les bactéries auront davantage de difficultés à s’accrocher à vos dents, à proliférer et à les attaquer.

Le détartrage dentaire, c’est quoi ?

Le détartrage représente l’action qui consiste à retirer le tartre qui s’est formé sur la surface des dents et qu’il est impossible d’éliminer par un simple brossage.

Essentiellement constituée de bactéries, la plaque dentaire non éliminée par le brossage se transforme donc en tartre ; celui-ci peut progresser sous la gencive, le long de la racine des dents et crée un nid de bactéries favorables à l’apparition des caries et des maladies parodontales.

Faire un détartrage régulier chez son dentiste évite donc l’accumulation du tartre. En l’absence de traitement une gingivite ou inflammation de la gencive peut apparaitre, qui peut évoluer en parodontite avec une perte osseuse et ainsi provoquer un déchaussement de la dent, qui devient mobile. Avant le détartrage, votre dentiste va évaluer la quantité de tartre présente sur vos dents afin de déterminer si celui-ci est « supra-gingival » ou « sous-gingival ». Il choisira par la suite les outils adaptés en vue d’éliminer le tartre sus et sous-gingival et à vous prémunir de troubles plus graves.

Votre spécialiste va utiliser des techniques indolores pour vous débarrasser du tartre. Le plus souvent, il va privilégier un appareil à ultrasons ou une curette parodontale afin d’éliminer tous les dépôts de tartre. Afin de prévenir toute complication de santé, le détartrage ne doit pas être pris à la légère. Il dure en moyenne entre 30 minutes et 1 heure, peut être réalisé en une ou deux séances selon la quantité de tartre et doit être effectué tous les 6 mois environ. S’il est négligé, il favorisera l’apparition de maladies bucco-dentaires lesquelles peuvent avoir un impact conséquent sur votre santé. Effectué par l’un de nos spécialistes au sein de nos centres Dentego, ce nettoyage vous permettra alors de retrouver des dents saines et leur aspect naturel.

Déroulement du détartrage dentaire

Souvent suivi d’un polissage, le détartrage va débarrasser vos dents du tartre qui s’y est accumulé. Ainsi, il évitera tout problème dû à une accumulation de ces résidus de plaque dentaire minéralisée, comme les inflammations de la gencive et les saignements. Le tartre peut aussi cacher des caries dans certains cas, les rendant indétectables pour la personne qui en est victime.

  • À l’aide d’un miroir et de ses instruments, votre spécialiste Dentego va pouvoir identifier les zones à traiter. Son rôle consiste au cours de cette étape à retirer la plaque dentaire dans un premier temps, puis dans un second temps à retirer le tartre accumulé grâce aux outils à sa disposition.

La technique la plus répandue consiste à utiliser des appareils à ultrasons, qui permettent de décoller le tartre en minimisant au maximum la douleur ressentie. Votre dentiste va alors diriger son insert d’ultrasons sur le tartre, la vibration va casser les morceaux tout en les englobant dans des particules d’eau projetées au bout de l’insert, et ceci afin d’éviter un échauffement de l’émail des dents pendant l’intervention. En parallèle, l’assistante dentaire aspire le mélange d’eau et de résidus de tartre, afin d’éviter son ingestion. Cette solution est celle qui est retenue dans la plupart des cas, et la plus confortable pour le patient.

Il est aussi possible d’utiliser des instruments tels que la curette parodontale afin d’atteindre des zones plus profondes sous-gingivales, notamment lorsque les ultrasons n’ont pas suffi à retirer la totalité du tartre, en particulier sous-gingival. Dans ce cas, le détartrage doit être réalisé par « grattage » ; certains appellent cela le surfaçage radiculaire (voir plus bas). À la suite du détartrage, votre dentiste va effectuer le polissage de vos dents, souvent à l’aide d’une brosse rotative enduite d’une pâte prévue à cet effet.

En présence de tartre sous-gingival, c’est-à-dire de tartre qui se serait formé à un endroit où la dent est supposément recouverte par la gencive, votre spécialiste risque d’avoir à mettre en place un traitement parodontal « non chirurgical » : le surfaçage radiculaire. En effet, la formation de tartre progresse en profondeur sous la gencive et son rayon d’action bactérienne provoque la parodontite, qui dans son stade ultérieur nécessite de faire de la chirurgie parodontale.

Dans ce cas, l’intervention va nécessiter une anesthésie locale, pour que votre dentiste puisse décoller la gencive et déloger le tartre formé le long de la dent.

Les résultats du détartrage dentaire

Le détartrage permet le maintien d’une bonne hygiène bucco-dentaire. En effet, sans tartre et une fois polies durant les soins, vos dents ont moins tendance à retenir la plaque dentaire. Vous êtes alors moins sujet au développement de caries et autres inflammations du parodonte, telles que la gingivite ou la parodontite. De plus, les bactéries présentes dans la bouche étant responsables de l’halitose, autrement nommée mauvaise haleine, un détartrage contribue à réduire ce phénomène.

Le tartre, dépôt qui prend souvent des teintes variant du blanc au brun, va avoir tendance à dégrader l’aspect de vos dents et à participer à leur aspect brun inesthétique. Les consommateurs réguliers de thé ou de café, ainsi que les fumeurs sont sujets à ce changement de couleur de leurs dents. Après un détartrage, vous avez le plaisir de retrouver leur aspect naturel. Bien sûr, il ne faut pas oublier d’associer le détartrage à un brossage régulier des dents. Pour vous aider à bien l’effectuer, vous pouvez consulter cet article qui vous explique la méthode à employer pour un nettoyage efficace.

Le prix du détartrage dentaire

Le détartrage dentaire fait partie des soins dentaires dont le tarif est fixé par la Sécurité sociale. Au 1er avril 2019, le tarif conventionnel d’un détartrage est ainsi de 28,92 € (Ameli.fr), avec une prise en charge à hauteur de 70 %, soit un montant remboursé de 20,24 €.

Pourquoi faire un détartrage ?

L’apparition du tartre sur les dents concerne les adultes comme les plus jeunes, c’est pourquoi il est recommandé de bien se brosser les dents 2 fois par jour et si possible après chaque repas. Les personnes les plus susceptibles de devoir effectuer un détartrage dentaire fréquent sont celles qui consomment des boissons comme le thé ou le café, ainsi que les fumeurs. En effet, la consommation de ces produits s’accompagne souvent d’un dépôt brun qui peut venir s’ajouter à la plaque dentaire et au tartre, incitant ces patients à consulter plus fréquemment. Le nettoyage de vos dents par un professionnel, dans l’un de nos centres Dentego répartis sur l’ensemble de la France, permet de garder des dents saines et de réduire l’apparition de problèmes de santé plus graves. Ceux-ci peuvent, dans certains cas, entraîner d’importantes sensibilités ainsi que le déchaussement, voire la perte des dents.

Le détartrage et le polissage de vos dents réduisent durablement la présence de plaque dentaire, véritable foyer de bactéries responsables des troubles cités précédemment. Le retrait régulier du tartre évite que celui-ci envahisse la dent jusqu’à atteindre le niveau sous-gingival. Pour rappel, l’introduction de bactéries dans cette zone demeure source d’inflammations graves comme la gingivite et la parodontite. La couche de tartre a tendance à se former plus facilement sur la face interne des dents, en contact avec la langue. En effet ces zones étant plus dures d’accès au brossage, leur aspect devient rugueux et est synonyme d’inconfort pour certains. L’éliminer vous permet donc de profiter de dents propres, lisses et de manger en toute sérénité.

Quelques astuces


  • Même s’il est recommandé de faire un détartrage au moins une fois par an, cela peut varier d’une personne à une autre. Suivez les conseils de votre dentiste qui, après un examen bucco-dentaire, sera le mieux placé pour vous dire quoi faire. Il ne faut cependant pas omettre un brossage des dents soigné. Votre spécialiste pourra vous conseiller un dentifrice au fluor afin de vous aider à conserver une bonne hygiène bucco-dentaire, ainsi qu’une brosse à dent adaptée à votre dentition et enfin il pourra aussi vous enseigner une bonne technique de brossage.

  • Après le détartrage et le polissage de vos dents, il faut savoir que celles-ci ne sont plus protégées par la salive pendant environ une heure. Veillez donc à éviter tout ce qui risquerait de tacher vos dents au cours de ce laps de temps comme la cigarette, la consommation de thé ou de café.

  • L’usage régulier de bicarbonate de soude peut vous aider à garder des dents saines et à ralentir la formation de la plaque dentaire. En effet, saupoudré sur votre brosse à dents avant le nettoyage, ou dilué dans de l’eau lors du rinçage, il lutte contre l’acidité buccale. Celle-ci est provoquée par la présence de bactéries ou par une consommation de sucres et de boissons acides comme les sodas. Attention cependant à ne pas en abuser et à ne pas appliquer ce traitement plus d’une fois par semaine, car cela peut risquer d’avoir un effet abrasif sur vos dents.

  • Enfin, il vous est possible d’opter pour un hydropulseur afin de vous garantir un nettoyage en profondeur de vos dents. Celui-ci permet, en complément de l’usage de la brosse à dents, de rendre vos dents plus propres en traitant notamment les zones inaccessibles lors du brossage.