Abcès dentaire


L’abcès dentaire ou abcès de gencive est le résultat d’une infection et se reconnaît par certains symptômes tels que des douleurs, une rougeur, un gonflement, et souvent la présence de pus dans la zone gonflée.

abcès dentaire

Les principales causes sont :

  • Une carie dentaire pas traitée, qui peut causer une infection bactérienne profonde pouvant atteindre l’os de la mâchoire.
  • Un traumatisme dentaire suite à un choc qui a détruit la pulpe de la dent et provoqué une infection des tissus.
  • Une blessure ou une maladie des gencives comme la gingivite.
  • Une infection au niveau des dents de sagesse, qui, en perçant la gencive, crée un espace où aliments et bactéries vont s’accumuler.
  • Une dent de lait peut provoquer un petit abcès de gencive.

Pour soigner cet abcès à la gencive, le dentiste procède à un drainage par différents moyens : il existe différents traitements pour les abcès de la gencive en fonction de la localisation de l’infection. Suite à cela, ce dernier referme la zone assainie pour éviter la colonisation de bactéries.

Si vous avez des douleurs buccales et/ou les symptômes cités précédemment, prenez-rendez-vous au plus vite ou consultez notre service d’urgence dentaire.

Tout savoir sur l’abcès dentaire

L’abcès dentaire, ou abcès de gencive est le résultat d’une infection et se reconnaît par certains symptômes tels que des douleurs, une rougeur, un gonflement et souvent la présence de pus dans la zone enflée. Il survient, dans la plupart des cas, suite à une complication suite au mauvais traitement d’une carie ou à cause du déchaussement d’une dent, permettant aux bactéries de proliférer. Quelle qu’en soit la cause, un abcès dentaire doit être traité rapidement afin d’éviter des conséquences graves. Une bonne hygiène bucco-dentaire et un suivi régulier par votre dentiste vous permettent d’éviter son apparition.

Sommaire :

Pourquoi faut-il faire traiter son abcès dentaire le plus rapidement possible ? Au-delà de l’inconfort et de la douleur qu’il peut provoquer, il constitue avant tout une menace qu’il ne faut pas prendre à la légère, puisqu’il est synonyme d’infection. Dans le pire des cas, les bactéries qui en sont à l’origine risquent de se propager au-delà de la zone buccale, allant jusqu’à être la cause de problèmes cardiaques. Sans en arriver là, il débouche souvent sur l’extraction et donc le retrait de la ou les dents infectée(s). En cas de fièvre de plus de 38 °C, ou de gonflement du visage, prenez rendez-vous avec un spécialiste Dentego le plus vite possible.

L’abcès dentaire, c’est quoi ?

L’abcès dentaire est une infection bactérienne qui se caractérise par un gonflement de la gencive et une douleur intense.

Correspondant à une accumulation de pus au niveau de la zone infectée, il peut entraîner des difficultés de mastication et peut conduire à des complications plus graves s’il n’est pas traité. On peut discerner deux types d’abcès :

  • L’abcès parodontal : avant tout lié à la gencive, il peut avoir pour cause le déchaussement des dents, créant un accès propice pour les bactéries qui vont alors atteindre l’os de la mâchoire et provoquer une inflammation.
  • L’abcès apical : il survient la plupart du temps avec de vives douleurs lors de la mastication. Son apparition trouve souvent son origine dans une dent cassée ou cariée, permettant aux bactéries d’atteindre le nerf et d’y proliférer.

Quand un abcès apparaît, les principales causes sont souvent :

  • Une carie dentaire non traitée, capable de causer une infection bactérienne profonde et pouvant atteindre l’os de la mâchoire
  • Un traumatisme dentaire, suite à un choc qui a détruit la pulpe de la dent, provoquant une infection des tissus
  • Une blessure ou une maladie des gencives comme la gingivite
  • Une infection au niveau des dents de sagesse qui, en perçant la gencive, créent un espace où aliments et bactéries vont s’accumuler
  • Une dent de lait peut provoquer un petit abcès de gencive

Il est important de ne pas chercher à soigner l’abcès soi-même et de ne surtout pas essayer de l’ouvrir à l’aide d’une aiguille ou d’une lame, ce qui pourrait empirer la situation. Si vous ressentez des douleurs buccales et/ou ces symptômes, prenez-rendez-vous au plus vite auprès d’un chirurgien-dentiste Dentego près de chez vous ou consultez notre service d’urgence dentaire.

Comment diagnostiquer un abcès dentaire ?

Afin de faire soigner un abcès dentaire à temps, vous devez bien connaître les signes annonciateurs de l’infection. Les symptômes sont nombreux, mais peuvent aussi varier selon la localisation et le type d’abcès auquel vous avez affaire. On constate tout d’abord le gonflement de la gencive, lequel peut s’étendre à la joue dans le cas d’une infection sérieuse, et est souvent associé à une forte douleur. Le patient peut alors commencer à éprouver des difficultés au moment de la mastication et rencontrer des troubles du sommeil. La zone en question rougit et peut provoquer une sensation de chaleur, voire déclencher des saignements.

L’apparition de pus est aussi un signe à identifier. Celui-ci est un liquide blanchâtre que vous pouvez observer à l’endroit où votre gencive aura gonflé. Il va souvent de pair avec un goût désagréable dans la bouche, mais aussi avec une mauvaise haleine. Vous devez également prêter une attention particulière à certains symptômes comme par exemple une sensibilité anormale à :
  • Des variations de température lors de l’ingestion d’aliments
  • Des difficultés à déglutir
  • Des rougeurs et/ou gonflements sur la langue

Comment traiter un abcès dentaire ?

La première étape du soin de l’abcès dentaire consiste à prendre rendez-vous chez un chirurgien-dentiste le plus vite possible, afin que celui-ci puisse examiner la zone infectée et prendre les mesures nécessaires. Prenez rendez-vous directement sur notre site internet et réservez ainsi un créneau dans l’un de nos centres Dentego. Pour soigner l’abcès, le dentiste procède à un drainage par différents moyens. Il existe plusieurs traitements en fonction de l’emplacement de l’infection.

Si votre joue est gonflée et que vous avez de la fièvre, il est important d’obtenir une consultation en urgence. Notez également que chez l’enfant, une infection se propage plus rapidement et qu’il faut donc être d’autant plus vigilant. Afin de soulager le patient et éliminer l’abcès, le dentiste, en premier lieu, effectue une anesthésie locale. Par la suite, si l’infection est située au niveau de la gencive, il vient la drainer en perçant la poche de pus et cureter la gencive, dans le but de nettoyer la zone et la débarrasser de ses foyers bactériens.
Dans l’attente de votre consultation, veillez à continuer à bien vous brosser les dents, malgré la douleur et les saignements, afin de faire en sorte que les résidus alimentaires ne viennent pas accélérer le développement des bactéries. Si prendre du paracétamol pour calmer la douleur est tout à fait envisageable, les spécialistes déconseillent fortement d’avoir recours à des anti-inflammatoires, lesquels vont masquer la gêne, mais risquent de faire se propager l’infection.
S’il s’agit d’un abcès causé par une dent cariée ou cassée, le chirurgien-dentiste doit ouvrir celle-ci pour atteindre l’accumulation de pus et la drainer. Dans ce cas-ci, il la nettoie et obture les canaux de la dent, cela implique de devoir retirer la pulpe infectée par les bactéries, nettoyer les canaux de la dent et lorsque l’abcès a disparu, on peut alors procéder à l’obturation des canaux de la dent. Dans le cas où l’infection aurait pris trop d’importance, il se peut qu’il ait à extraire la dent dans le but de vous débarrasser de l’abcès. Suite à cela, votre chirurgien-dentiste referme la zone assainie pour éviter une nouvelle colonisation des bactéries.

Le prix du traitement de l’abcès dentaire

Le prix du traitement de l’abcès dentaire, quel qu’il soit, varie en fonction des interventions et soins que le chirurgien-dentiste doit pratiquer. Dans le cas de l’extraction de la dent, cette prestation coûte 33,44 € avec une prise en charge partielle à hauteur de 70 % par l’Assurance Maladie. Notez aussi que des radiographies peuvent être nécessaires afin de juger plus efficacement l’ampleur de l’infection.

Pourquoi et comment prévenir un abcès dentaire ?

Un abcès dentaire peut entraîner des complications plus sévères s’il n’est pas traité à temps. Dans de nombreux cas, il peut se conclure par l’extraction de la dent si l’os est atteint (dans le cadre d’une maladie parodontale notamment).

Vous risquez ainsi de souffrir de difficultés à déglutir dans le cas le plus classique, mais aussi de développer, même s’il s’agit d’une infection rare, l’Angine de Ludwig. Cette dernière touche plus particulièrement les personnes immunodéprimées et peut entraîner une obstruction mortelle des voies respiratoires.
Ne pas traiter un abcès dentaire, c’est également prendre le risque de laisser les bactéries se propager dans le corps par les vaisseaux sanguins. Dans certains cas, le cœur et ses valves peuvent être atteints. La prévention de l’abcès dentaire commence par une bonne hygiène bucco-dentaire, et notamment par un brossage des dents régulier, au moins deux fois par jour et avec un dentifrice au fluor. Vous devez donc adopter les gestes adéquats lors de votre brossage pour que celui-ci soit efficace.
Pensez également à effectuer un contrôle chez votre chirurgien-dentiste au moins une fois par an, afin de vous assurer que votre santé dentaire ne se dégrade pas. Lors de ces visites, votre praticien est en mesure de détecter les éléments propices à l’apparition d’un abcès. Il peut notamment vous proposer un détartrage, afin d’éviter :
  • Le déchaussement des dents
  • La colonisation de leurs racines par des bactéries
  • D’éventuelles caries

Quelques astuces

Afin de vous garantir une bonne hygiène bucco-dentaire, vous pouvez, en plus du brossage soigné de vos dents, opter pour du fil dentaire ou un bain de bouche. Ces deux outils, en plus de réduire les risques d’abcès, vous aident à :

  • Combattre la plaque dentaire
  • Éviter la présence de tartre
  • Minimiser les risques de caries

Vous pouvez changer votre alimentation dans le but d’éviter les problèmes bucco-dentaires, et donc l’abcès. Privilégiez une nourriture moins sucrée, mais aussi moins acide et évitez les produits trop riches en amidon. De cette façon, vous limitez l’apparition d’affections carieuses et ainsi les risques de voir la pulpe de vos dents touchée, entraînant l’apparition d’un abcès.

Si vous en êtes victime, vous pouvez contacter un centre Dentego proche de chez vous pour être pris en charge rapidement. Dans l’attente, vous pouvez prendre du paracétamol, afin de faire diminuer la douleur. Attention cependant à ne pas prendre d’anti-inflammatoires ou d’essayer d’ouvrir l’abcès vous-même : vous risquez d’aggraver l’infection.

Il vous est également possible d’utiliser le clou de girofle sous différentes formes pour ses vertus anesthésiantes et antibactériennes. Après l’avoir lavé sous l’eau, vous pouvez en placer un dans votre bouche, sur la zone affectée, afin de vous soulager. Pensez également à l’utiliser en infusion pour vous gargariser ou en huile essentielle. Mélangée à de l’huile de table, badigeonnez cette dernière sur la zone infectée à l’aide d’un coton-tige pour profiter de ses bienfaits.

Souvent, l’abcès dentaire s’accompagne d’une gêne importante qui impacte la mastication. Attention à ne pas empirer la situation en mâchant du côté de l’infection : vous devez veiller à ne pas le percer par mégarde. Continuez à bien vous brosser les dents, malgré la douleur et les saignements. Optez pour une brosse à dents souple et n’appuyez pas trop fort. Vous évitez ainsi de laisser d’autres bactéries s’installer.