Dents de sagesse

arracher dents de sagesse

L’éruption de nos 4 dents de sagesse, qui intervient entre 14 et 15 ans, se poursuit souvent jusqu’à 25 ans et peut occasionner une modification de la place des dents et des problèmes particuliers tels que des infections et des kystes.

dents de sagesse

Extraction d’une dent de sagesse

En temps normal, les dents de sagesse poussent sans problème, mais dans certains cas, il peut y avoir un accident

En cas de manque de place ou d’infection, il est parfois nécessaire d’extraire une ou plusieurs dents de sagesse, sur la base d’un diagnostic effectué grâce à une radiographie de la mâchoire.

L’opération des dents de sagesse, et donc leur extraction, se fait en une ou deux fois selon la disposition et le nombre de dents à extraire. L’intervention étant relativement simple et courante, l’anesthésie locale est la solution la plus indiquée. Le praticien procède au dégagement de la dent, au nettoyage de l’alvéole, puis à sa fermeture après avoir désinfecté la zone. En cas de points de suture, certains s’élimineront d’eux-mêmes et les autres seront retirés par le dentiste lors de l’examen de suivi.

Après l’extraction d’une ou de plusieurs dents de sagesse, il est fréquent qu’un petit saignement persiste pendant quelques heures. Il suffit alors d’appliquer une compresse sur la zone de l’extraction et de la mordre jusqu’à ce que le saignement s’arrête. Suite à l’extraction des dent de sagesse, un gonflement (œdème) peut survenir : il est conseillé d’appliquer de la glace sur la joue du côté de l’extraction afin de le réduire. En cas de douleur post-opératoire, des antalgiques vous auront été prescrits par votre praticien, suivez scrupuleusement ses recommandations.