Orthodontie chez l’enfant

ortho enfant

L’orthodontie chez l’enfant permet de modifier la croissance de la mâchoire des enfants.

Les dents sont déplacées à l’aide d’un appareil orthodontique, ce qui leur permet de retrouver un alignement harmonieux tout en améliorant l’expression orale et la mastication. Les praticiens spécialisés des centres de santé dentaire Dentego diagnostiquent et prennent en charge le traitement orthodontique des enfants, ainsi que leur suivi.

orthodontie enfant 2

Pourquoi consulter un orthodontiste ?

Vous pouvez emmener votre enfant consulter un orthodontiste lorsque la croissance de sa mâchoire de celui-ci est trop lente ou trop rapide, que ses dents sont mal placées, ou s’il n’arrive pas à fermer la bouche, en raison de dents proéminentes. Après examen d’un dentiste, ce dernier évaluera la nécessité de recourir à un traitement orthodontique adapté.

Les traitements orthodontiques sont rares avant 4 ans, sauf si votre enfant souffre d’un décalage important entre ses deux mâchoires. Le plus souvent, les traitements sont appliqués à partir de 6 ans suite à une succion du pouce ou de la tétine prolongée. Il se produit alors une faiblesse dans le développement du maxillaire supérieur, qui entraîne une mâchoire trop étroite. Il arrive aussi que les incisives du haut et du bas évoluent dans un mauvais axe et sortent de la bouche, ou encore qu’un décalage important apparaisse entre les dents supérieures et les dents inférieures.

Il est essentiel de prendre en charge rapidement les malformations dentaires. Une intervention précoce évite des traitements plus lourds à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Les traitements

L’orthodontie chez l’enfant permet d’accélérer ou ralentir la croissance dentaire, via différents traitements, afin de réaligner les dents. Pour les enfants dont toutes les dents définitives n’ont pas encore poussé, on recourt à des appareils amovibles en résine, discrets, avec un fil passant devant les incisives.

Ce sont les appareils appelés « faux palais » ou « palais roses ». Il est aussi possible d’utiliser des appareils fixes (appelés bagues): ce sont de petites attaches métalliques collées sur la face interne ou externe des dents.

Le traitement orthodontique peut être appliqué sur les dents de lait ou une dentition mixte sur laquelle cohabitent dents de lait et dents définitives.

Les tarifs et coûts en orthodontie enfant varient en fonction du traitement mis en place, c’est pourquoi un devis clair et transparent sera effectué au préalable.



Orthodontie et appareil dentaire pour enfant

L’orthodontie chez l’enfant permet de modifier la croissance de la mâchoire. Il se peut que celle-ci soit trop rapide ou trop lente, ce qui risque d’entraîner des complications une fois arrivé à l’âge adulte. Les dents sont déplacées à l’aide d’un appareil orthodontique, ce qui les aide à retrouver un alignement harmonieux, tout en améliorant l’expression orale et en facilitant la mastication. La dentition des plus jeunes étant assez malléable, le traitement peut débuter dès les premiers signes indiquant qu’une correction va être nécessaire. Les praticiens spécialisés des centres de santé dentaire Dentego diagnostiquent et prennent en charge le traitement orthodontique des enfants, ainsi que leur suivi. Ils proposent des solutions adaptées à l’âge du patient, mais aussi à la morphologie de sa mâchoire.

Sommaire :

Pourquoi consulter un orthodontiste  ?

Vous pouvez emmener votre enfant consulter un orthodontiste lorsque :

  • La croissance de sa mâchoire est trop lente ou trop rapide
  • Ses dents sont mal placées
  • La fermeture de sa bouche est difficile, voire impossible, en raison de dents proéminentes

Après examen, votre chirurgien-dentiste évalue la nécessité de recourir à un traitement orthodontique adapté. Vous pouvez également vous fier aux signes suivants pour savoir si votre enfant a besoin d’un appareil dentaire :

  • Votre enfant respire par la bouche ou semble présenter une gêne à la respiration
  • Le nombre de dents qu’il possède à son âge ne correspond pas à la norme 
  • Certaines dents se chevauchent 
  • Ses dents sont très écartées 
  • Les dents supérieures se retrouvent derrière les dents inférieures (on parle d’occlusion inversée)

Les traitements orthodontiques sont rares avant 4 ans, sauf si votre enfant souffre d’un décalage important entre ses deux mâchoires. Ce dernier peut avoir des conséquences aussi bien à court terme que sur le long terme. Le plus souvent, les traitements sont appliqués à partir de 6 ans, à la suite d’une succion prolongée du pouce ou de la tétine. D’un autre côté, le développement du maxillaire supérieur peut être perturbé, ce qui entraîne une mâchoire trop étroite et peu fonctionnelle. Il arrive souvent que les incisives supérieures et inférieures évoluent dans la mauvaise direction, ou encore qu’un décalage important apparaît entre les dents supérieures et les dents inférieures.
Des dents mal placées peuvent être source d’inconfort. Elles peuvent avoir un impact négatif sur la mastication (entraînant une gêne et l’usure prématurée d’une partie de la dentition), mais aussi sur la diction. L’aspect esthétique n’est également pas à négliger, puisque les dents et leur positionnement influencent les traits du visage.
Quoi qu’il en soit, il est essentiel de prendre en charge rapidement les malformations dentaires. Une intervention précoce évite des traitements plus lourds à l’adolescence ou à l’âge adulte. Des solutions adaptées aux plus jeunes existent et permettent de corriger leur dentition de manière non invasive, par des appareils amovibles et discrets.

Les différents traitements orthodontiques

L’orthodontie chez l’enfant permet à travers différents traitements de :

  • Accélérer la croissance dentaire
  • Ralentir la croissance dentaire
  • Réaligner les dents

Pour les enfants dont toutes les dents définitives n’ont pas encore poussé, on a souvent recours à des appareils amovibles en résine qui sont assez discrets, puisqu’on ne distingue qu’un fil en métal devant les incisives. Ce sont les appareils appelés « faux palais » ou « palais roses ».
Il est aussi possible d’utiliser des appareils fixes, ou bagues. Ce sont de petites attaches métalliques collées sur la face interne ou externe des dents. Le traitement orthodontique peut être appliqué sur les dents de lait ou une dentition mixte sur laquelle cohabitent dents temporaires et dents définitives.

Les appareils dentaires amovibles

Ce type d’appareil convient très bien aux traitements orthodontiques précoces. Ils constituent une solution plus discrète et moins invasive que les bagues. On distingue plusieurs appareillages, dont les faux palais et les gouttières.
Le faux palais est un moyen de corriger des défauts dentaires variés. Amovible, il peut être retiré durant les repas et au moment du brossage de dents, ce qui en fait un outil parfaitement adapté en cas de problème de caries. Il permet de déplacer les dents, mais aussi de modifier la forme de l’arcade dentaire, en vue de créer davantage de place pour les dents à venir. Il est formé d’une plaque en résine rose qui vient se coller contre le palais et de crochets, ou de ressorts, qui prennent appui sur les dents. Quand il sert à écarter le palais, il comporte des vérins. On parle alors de plaque palatine.
Le succès du traitement avec un faux palais dépend du patient. Celui-ci doit respecter les consignes de son orthodontiste et porter l’appareil plusieurs heures par jour ou sans interruption, suivant ce qui lui a été préconisé. Il doit cependant être minutieusement nettoyé lors du brossage des dents et doit être retiré pendant les activités sportives qui entraînent un risque de choc.
Les gouttières, quant à elles, peuvent être utilisées dans deux cas de figure :

  • Pour un traitement orthodontique rapide et léger
  • Après le retrait d’un appareil dentaire fixe et afin de permettre le maintien des dents

Il s’agit d’un traitement qu’on préfère appliquer aux enfants à partir de 12 ans et aux adultes qui ont des besoins en traitement orthodontique. La gouttière est un moule en plastique transparent de moins d’un millimètre d’épaisseur qui déplace sensiblement les dents, à condition d’être porté toute la journée. Votre chirurgien-dentiste Dentego établit d’ailleurs un plan de traitement en prévoyant plusieurs gouttières en fonction de la progression du déplacement des dents.
Dans le cas où il viendrait après un appareil dentaire fixe, il est souvent porté la nuit et ne sert pas à déplacer les dents, mais à les maintenir, le temps qu’elles s’ancrent de nouveau dans l’os.

Les appareils dentaires fixes

Les appareils dentaires fixes ont vocation à être utilisés pour des déplacements de dents plus importants. Ils sont souvent posés entre l’âge de 10 et 12 ans, mais peuvent aussi convenir à l’adulte, tout comme les solutions amovibles.
La plupart du temps, un appareil dentaire fixe est constitué de pièces en métal ou en céramique (la deuxième option étant souvent choisie pour son esthétisme) appelées « bagues ». Celles-ci sont collées sur les dents et sont retirées en fin de traitement, sans avoir abîmé la surface de l’émail. Elles sont reliées par un fil qui, au fur et à mesure des ajustements par l’orthodontiste, finit par modifier la position des dents.
Le principe de l’appareil dentaire fixe est d’appliquer une force continue et régulière sur les dents pour les déplacer de manière contrôlée, entraînant un remodelage progressif de l’os alvéolaire. Afin de prévoir le positionnement futur des dents, votre chirurgien-dentiste Dentego prépare un moule en plâtre des mâchoires à traiter et effectue des examens radiologiques.
Il existe également la solution de l’« appareil dentaire lingual », qui permet d’offrir plus de discrétion. Dans ce cas, les bagues sont placées sur la face des dents en contact avec la langue. Il faut cependant noter qu’il s’agit d’un traitement plus coûteux et plus long.
Enfin, à la suite du traitement, des barres de maintien (attelles) peuvent être installées temporairement afin d’empêcher les dents de se déplacer de nouveau. Il faut, en effet, un peu de temps avant que l’os de la mâchoire et les ligaments qui maintiennent les dents se renforcent après le déplacement de celles-ci.

Pourquoi faire suivre son enfant par un orthodontiste ?

Il est conseillé de prendre un premier rendez-vous avec un praticien bien avant la puberté, vers l’âge de 6 ou 7 ans. En effet, plus le traitement débute tôt, plus il est facile de corriger les problèmes, sans mettre en place un appareil fixe ou devoir envisager des opérations de chirurgie maxillo-faciale.
Pour les parents, il n’est pas évident de détecter les besoins potentiels en orthodontie de leur enfant. C’est la raison pour laquelle il faut consulter son dentiste régulièrement. Celui-ci est à même de repérer des anomalies et de vous rediriger vers un spécialiste. La pose d’un appareil dentaire répond avant tout à des nécessités fonctionnelles, notamment dans le cas où la dentition entraverait la mastication et l’élocution. Elle peut être effectuée en accord avec un médecin ORL lorsqu’il s’agit, par exemple, de modifier la forme de l’arcade dentaire afin de libérer les voies respiratoires.
Cependant, il ne faut pas apporter des solutions fonctionnelles au détriment du caractère esthétique. Bénéficier d’un traitement correcteur avant l’adolescence peut permettre à l’enfant d’aborder sereinement cette période avec davantage d’estime de soi. Il ne faut également pas oublier que des dents anormalement avancées sont vulnérables au choc et risquent d’être endommagées.
La proportion d’enfants appareillés augmente, notamment grâce à une meilleure formation des dentistes à la détection des problèmes orthodontiques et à une importante évolution de l’offre de soin.

Le prix des traitements orthodontiques chez l’enfant

Les tarifs et coûts en orthodontie pour enfant varient en fonction du traitement mis en place. C’est pourquoi un devis clair et transparent est effectué au préalable. La Sécurité sociale rembourse les frais d’orthodontie, à condition que le patient ait moins de 16 ans et qu’un formulaire soit complété par le chirurgien-dentiste et les parents. Elle participe à hauteur de 70 % ou de 100 % de la base de remboursement.

Quelques astuces

Votre enfant vient de se faire poser un appareil dentaire ? Vous devez donc l’aider à porter une attention toute particulière à son hygiène bucco-dentaire afin de vous assurer que le traitement se déroule dans les meilleures conditions possible.
Dans le cas d’un appareil amovible, il faut commencer par respecter les consignes de son orthodontiste et le porter pendant la durée quotidienne indiquée. Qu’il faille le garder ou non en bouche la nuit, il doit être retiré et nettoyé après chaque repas à l’aide d’une brosse à dents et d’un peu de dentifrice. Apportez parallèlement aux dents un brossage régulier et soigné.
Le port d’un appareil peut favoriser l’accumulation de plaque dentaire, laquelle finit par se calcifier et se transformer en tartre. Ces deux substances abritent des bactéries qui, si elles ne sont pas éliminées, risquent de créer des problèmes de caries. Il est donc important de veiller à ce que toutes les dents aient été correctement lavées et de faire réaliser un détartrage régulier par son chirurgien-dentiste si c’est nécessaire.
Si votre enfant porte un appareil dentaire fixe, il faut l’aider à en prendre soin. En premier lieu, il convient d’éviter les aliments trop durs ou collants, qui pourraient fragiliser la colle maintenant les bagues. En effet, celle-ci ayant vocation à être enlevée lors du retrait de l’appareil, elle est particulièrement sensible. Si vous ne faites pas attention, il est possible que les bagues se décollent de manière imperceptible, ce qui crée un espace propice au développement de bactéries et donc à l’apparition de caries.
Complétez le brossage par l’utilisation de brossettes interdentaires ou de fil dentaire afin de retirer la plaque dans les espaces difficiles d’accès. Il est possible d’utiliser des produits comme des révélateurs de plaque dentaire qui utilisent une teinture inoffensive afin de vous indiquer les zones sur lesquelles vous devez concentrer vos efforts.