dents_de_lait

Dents de lait : pourquoi faut-il en prendre soin ?

Quel rôle jouent ces premières dents dans la vie des enfants ? Comment protéger les dents de lait ? Découvrez ici des réponses à vos questions. 

Pour quelles raisons les dents de lait sont-elles si importantes ?

Les dents de lait sont les premières dents à faire leur apparition chez l’être humain. Elles constituent ce que l’on appelle la denture lactéale (ou temporaire), et sont au nombre de 20, réparties en 4 secteurs (ou sextants), de 5 dents chacun. Petite particularité : les dents de lait sont plus blanches que les dents définitives.

Quelle évolution suivent les dents de lait ?

L’éruption des dents de lait s’étale sur une période allant approximativement des 6 mois aux 2 ans et demi de l’enfant. Cependant, il peut arriver qu’un bébé naisse avec 1 ou 2 dents, ou a contrario, que les premières dents ne fassent leur apparition qu’à 14 mois.

Ce sont généralement les incisives centrales qui apparaissent les premières, entre 6 et 12 mois (les incisives inférieures avant les supérieures le plus souvent). Puis viennent les incisives latérales, qui poussent entre 8 et 13 mois. Suivent les canines, entre 16 et 23 mois. Et les premières molaires poussent quant à elles entre les 12 et 19 mois de l’enfant, suivies par les deuxièmes molaires entre 23 et 30 mois.

La chute des dents de lait commence souvent par celles qui ont poussé en premier, et s’échelonne généralement de la façon suivante :

  • De 6 à 8 ans pour les incisives centrales (supérieures et inférieures) ;
  • De 7 à 9 ans pour les incisives latérales ;
  • De 10 à 12 ans pour les canines ;
  • De 9 à 12 ans pour les molaires.

Quels rôles jouent les dents de lait ?

Les rôles que jouent les dents de lait dans l’évolution du bébé puis de l’enfant sont essentiels.

Elles permettent tout d’abord à l’enfant de manger. Lorsqu’il est en âge de mastiquer, elles lui permettent de broyer les aliments solides avant de déglutir. Elles interviennent également dans l’installation de la parole et le développement du langage, en favorisant la prononciation.

Elles agissent ensuite (par la mastication et les mouvements qu’elles demandent) pour la formation de la mâchoire et de ses articulations, en permettant à celles-ci de se développer et d’éviter les problèmes d’encombrement lorsqu’il s’agira de faire place aux dents définitives. Les dents de lait jouent enfin également un rôle dans la position de la langue dans la bouche et dans la déglutition (le bébé contracte ses lèvres pour déglutir, alors qu’en denture définitive, l’enfant ferme ses lèvres, serre les dents et c’est la langue, en venant se coller au palais, qui pousse les aliments).

Dents de lait et caries : quelles précautions et solutions ?

Une dent cariée peut chuter prématurément et ne plus remplir son rôle de « mainteneur d’espace » en attendant l’éruption de la dent définitive. Il existe donc un risque de chevauchement ou de problèmes d’alignement des dents définitives.

Afin de limiter le risque de caries, il est important de prendre quelques précautions, à commencer par préférer l’eau aux boissons sucrées. Nettoyer puis brosser les dents de lait dès leur apparition est également une habitude à prendre. Avec une compresse imprégnée d’eau pour commencer, puis avec une brosse à dents et une goutte de dentifrice fluoré adapté à l’âge de l’enfant, le soir. Réaliser également des visites régulières chez votre spécialiste en dentisterie ou en pédodontie, dès les 3 ans de l’enfant. Cela permet de repérer d’éventuelles fragilités de l’émail et de mettre en place une prévention si nécessaire.

Pour préserver les dents de l’enfant de l’apparition de caries, veillez également à éviter les biberons de lait, de jus de fruits ou de soda avant d’aller dormir, ou pire, en s’endormant qui se caractérise par de multiples caries touchant les dents de lait). Ne portez pas non plus à la bouche les couverts que l’on utilise pour donner à manger au bébé et ne léchez pas sa tétine pour la nettoyer, car les microbes présents dans la bouche des adultes se transmettent alors aux enfants. Enfin, attention à ne pas utiliser un dentifrice trop dosé en fluor : il existe un risque de fluorose (présence excessive de fluor dans l’émail, ce qui est à l’origine de tâches sur les dents et de fragilité de l’émail).

Dents de lait : autres problèmes et accidents

Outre le risque de formation de caries ou de chevauchement, les dents de lait peuvent subir d’autres incidents. Pour avoir plus de chances de prévenir leur apparition, surveillez régulièrement la dentition de l’enfant.

La percée dentaire

La percée dentaire n’est pas nécessairement douloureuse. Elle peut même passer inaperçue. Il existe parfois une petite gêne, un petit kyste bleu au niveau de la gencive, voire une hypersalivation durant 1 ou 2 jours. Dans ces situations, il est conseillé :

  • De masser la gencive ;
  • De passer un linge propre et humidifié d’eau froide ;
  • D’utiliser un anneau réfrigéré (au réfrigérateur, surtout pas au congélateur).

La dent de lait grise

La dent de lait se grise la plupart du temps à la suite d’un choc. Si dans un premier temps la gencive n’a pas saigné, la dent ne s’est pas cassée, n’est pas douloureuse ou n’est pas devenue mobile (ce qui doit immédiatement vous amener à consulter un spécialiste), une dent qui se colore en gris après quelques jours est le signe qu’une hémorragie qui s’installe (le sang des petits vaisseaux entourant la dent emplit la dent, ce qui lui donne cette teinte grise). Il convient alors de consulter votre praticien.

La dent de lait cassée

Si la dent de lait est expulsée, il est important de prendre rendez-vous chez votre spécialiste dans les 48h, afin que celui-ci puisse s’assurer que le germe de la dent définitive n’a pas été atteint. En attendant cette visite, il est recommandé de bien nettoyer la bouche de l’enfant. Vous pouvez également passer une petite compresse imprégnée d’un peu de bain de bouche sans alcool afin de bien assainir la zone.

Si la dent de lait est cassée, votre praticien décidera soit de dévitaliser la dent afin de la maintenir en place, soit de l’extraire. Si un petit morceau de la couronne (partie visible de la dent) est parti, il pourra alors opter, si cela est possible, pour un composite, sorte de pâte de la couleur de l’émail qui permet de reconstituer la petite dent de lait. Selon le cas, il est aussi possible de recoller le fragment fracturé, pour cela il faut le conserver dans du lait et aller au plus vite chez son dentiste.

La bonne santé des dents de lait, bien que celles-ci soient temporaires, est essentielle pour préparer la venue des dents définitives. Adopter les bons gestes et les bonnes habitudes doit donc se faire dès l’apparition des premières dents de l’enfant !

A lire également