bannière new site internet

Bains de bouche : comment s’y retrouver ?

Difficile aujourd’hui d’ignorer l’existence des bains de bouche. Que vous souffriez d’halitose (ou mauvaise haleine), de gingivite, que vous veniez de subir une extraction ou un acte de chirurgie dentaire, que vous ayez à lutter contre la plaque dentaire ou le tartre, l’emploi d’un bain de bouche peut s’avérer nécessaire. Mais parmi tous les produits proposés, et en l’absence de prescription, comment savoir si l’on fait le bon choix ? Et qu’est-ce qu’un bain de bouche ?

Un bain de bouche est une solution dentaire, que l’on utilise pure ou diluée et que l’on garde en bouche le temps préconisé, afin de nettoyer ou traiter les dents, les gencives, ou les muqueuses buccales. Il ne doit pas être rincé.

Bien qu’il ne remplace pas le brossage, son aide peut être précieuse.

Pourquoi utiliser un bain de bouche ?

Différentes situations peuvent amener à utiliser un bain de bouche. Le produit sera donc différent en fonction du problème à résoudre.

Mauvaise élimination de la plaque dentaire

La plaque dentaire est un dépôt, adhérent aux dents, composé essentiellement de débris alimentaires et de bactéries. Un mauvais brossage ne permet pas son élimination parfaite. Un bain de bouche viendra compléter le brossage et évitera que la plaque ne s’accumule et ne crée une inflammation de la gencive.

Port d’appareils

Qu’il s’agisse d’appareils orthodontiques ou de prothèses (couronnes, bridges, implants), leur présence rend plus difficile l’élimination de la plaque dentaire, certaines zones étant alors plus difficiles d’accès. Le bain de bouche sera un complément utile au brossage.

Gingivites et maladies parodontales

Qu’il s’agisse de gingivite (inflammation des gencives) ou de maladie parodontale (atteinte des tissus de soutien de la dent), l’élimination de la plaque dentaire est indispensable et complémentaire aux soins prodigués par votre chirurgien-dentiste. Un bain de bouche peut être associé aux soins dentaires afin de maintenir une hygiène optimale.

Traitements post-chirurgicaux

Après une extraction dentaire, une pose d’implant, une greffe, ou tout autre acte chirurgical, il est impératif de conserver une hygiène buccale parfaite qui va permettre une cicatrisation rapide. Des bains de bouche seront généralement prescrits par votre chirurgien-dentiste.

Halitose

Communément appelée mauvaise haleine, elle peut être due à ce que vous avez consommé (ail, oignons, alcool, cigarette…), mais aussi être le signe d’une mauvaise hygiène dentaire ou d’une pathologie plus sérieuse. Votre chirurgien-dentiste saura en déterminer la cause. Dans l’une ou l’autre de ces hypothèses, le bain de bouche pourra masquer provisoirement les composés malodorants, parfaire le brossage, ou compléter le traitement d’une éventuelle infection.

Prévention des caries

Ce sont les bactéries et les sucres présents dans la plaque dentaire qui sont à l’origine de l’attaque de l’émail et provoquent les caries. Certains bains de bouche, riches en composés fluorés, apportent une protection supplémentaire à l’émail et diminuent les risques.

Hypersensibilité dentaire

Lorsque la dentine (recouverte normalement par l’émail) est mise à nue (érosion de l’émail, récession gingivale exposant les collets), cela peut créer des sensibilités très désagréables au froid, au chaud, au sucre ou à l’acide. On parle d’ailleurs également d’hypersensibilité dentinaire. Certains bains de bouche, riches en sels minéraux spécifiques, permettront de réduire la sensibilité des terminaisons nerveuses exposées, (appelées tubuli dentinaires).

Bouche sèche

Aussi appelée xérostomie, la bouche sèche est due à un manque de salive (hyposialie). Elle peut résulter de votre mode de vie (manque d’hydratation, alimentation, tabagisme, prise de certains médicaments…), d’effets secondaires d’un traitement (chimiothérapie, radiothérapie, prise d’anti-dépresseurs), de l’âge, ou d’une pathologie. L’utilisation d’un bain de bouche spécifique permettra de lubrifier la muqueuse buccale et de lutter contre les problèmes dentaires liés à la sécheresse buccale.

Aphtes

Petites ulcérations touchant la muqueuse buccale, les aphtes peuvent apparaître au contact de certains aliments, en cas d’allergies, de fatigue ou de stress.

Ils touchent essentiellement les contours de la langue, l’intérieur des lèvres et des joues et peuvent être douloureux.

Hormis les traitements locaux et certaines précautions alimentaires, dispensés par votre chirurgien-dentiste, de nouveaux bains de bouche ont fait leur apparition récemment et permettent de soulager et traiter les aphtes.

Quels types de bains de bouche utiliser en fonction de ses besoins ?

Il est possible de distinguer quatre types de bains de bouche.

Les bains de bouche antibactériens

Utilisés en cas d’inflammation ou d’infection des muqueuses, de gingivites, d’aphtes, d’abcès, ou d’halitose (mauvaise haleine), ils empêchent la prolifération bactérienne. Ils sont généralement à base de chlorhexidine ou d’hexétidine, et peuvent être associés à du zinc et du peroxyde d’hydrogène.

L’inconvénient de ces solutions est qu’elles peuvent, si elles sont utilisées trop longtemps, colorer les dents (de façon réversible).

Les bains de bouche cicatrisants

Préconisés en présence d’aphtes et de saignements des gencives (grâce à l’acide hyaluronique et aux sels fluorés qu’ils contiennent), ou d’hypersensibilité dentinaire ( grâce au calcium et au potassium). Ils renforcent l’émail et les muqueuses, stoppent les saignements et anesthésient. Attention cependant, ils contiennent de l’alcool.

Les bains de bouche protecteurs

Ils peuvent être utilisés lorsque les risques de caries sont accrus (lors du port d’appareils dentaires par exemple), afin de protéger l’émail. Les sels fluorés et le potassium qu’ils renferment aident à garder la surface des dents intacte en évitant qu’elle ne devienne poreuse, bloquant ainsi l’entrée aux bactéries.

Ils peuvent également agir en amont afin de renforcer les gencives et de prévenir les saignements.

Les bains de bouche quotidiens

Les bains de bouche quotidiens rafraîchissent la bouche et éliminent les débris alimentaires. Ils peuvent ainsi, lorsqu’il n’y a pas de pathologie particulière, lutter contre la mauvaise haleine et la formation de plaque dentaire.

Quelles précautions prendre avec les bains de bouche ?

Quel que soit le problème que vous rencontrez, il est important d’en parler à votre chirurgien-dentiste qui saura vous indiquer quel produit est le plus adapté.

Si vous n’avez pas l’opportunité de le consulter rapidement, il paraît néanmoins important de connaître les points suivants

Les enfants de moins de 6 ans ne devraient pas utiliser de bains de bouche. Leurs dents sont encore en formation et cela pourrait les fragiliser ou les tacher ;

Les bains de bouche pour enfants devraient être sans alcool ;

Les solutions pour femmes enceintes ne devraient pas contenir d’huiles essentielles ;

Il existe un risque de coloration des dents lors d’une utilisation trop longue de produits contenant de la chlorhexidine ;

Un bain de bouche utilisé trop longtemps sans avis médical expose à une modification et à un déséquilibre de la flore bactérienne buccale et à une altération du goût.

Enfin, il est important de souligner que le bain de bouche ne doit pas remplacer le brossage des dents. Il intervient en complément et après l’utilisation de la brosse à dents et autres gestes de nettoyage. Pour tout conseil concernant votre hygiène dentaire, n’hésitez pas à consulter votre chirurgien-dentiste, qui saura vous conseiller.