radiologie rétro alvéolaire

Radiologie rétro-alvéolaire

Procédure simple et efficace, la radio rétro-alvéolaire est une radiographie de petite taille.

radiologie tablette

Elle est réalisée dans le cadre du bilan d’une zone précise de la mâchoire du patient, comme sur une à trois dents.

Les résultats permettent au dentiste d’affiner son diagnostique dentaire, de voir les traitements déjà réalisés (couronne, bridge, etc.) sans faire bouger le patient de son fauteuil !


Cette procédure est de plus en plus utilisée : le patient garde un capteur en bouche sous les conseils et la supervision du praticien. Après quelques dixièmes de seconde de pose, l’image apparait sur l’écran par traitement numérique, ce qui permet un diagnostic rapide.


La radiographie rétro-alvéolaire est très pratique pour évaluer l’état de santé d’une dent, car elle permet par exemple :

  • D’examiner la bonne structure de l’os

  • De repérer des infections dans l’ensemble des tissus parodontaux autour de la dent

  • De repérer la présence d’une carie

  • De voir la position des dents de sagesse

La radiologie rétro-alvéolaire est très utile pour compléter les examens, c’est pourquoi nos spécialistes peuvent avoir recours à cette technique d’examen.



Radiologie rétro-alvéolaire

Dans le but de garantir une prise en charge de nos patients toujours plus complète et de qualité, tous vos centres de santé dentaire Dentego sont équipés de matériel de radiologie. Votre chirurgien-dentiste peut ainsi compléter son examen clinique en réalisant un cliché qui confirmera ou approfondira son diagnostic. La radiologie rétro-alvéolaire est certainement la plus utilisée, en raison de sa grande facilité et rapidité d’utilisation. En quoi consiste un examen de radiologie rétro-alvéolaire et à quoi sert-il ? Nous vous apportons toutes les réponses à vos questions.

Sommaire

La radio rétro-alvéolaire étant un examen commun souvent réalisé par le chirurgien-dentiste, il est fort probable que vous en ayez déjà réalisé un ou que vous en fassiez un à l’avenir. C’est pour cette raison qu’il est bon d’être informé sur cette pratique. La radiologie doit être considérée comme un complément à l’examen clinique réalisé par le dentiste pour affiner son diagnostic. Sachez que plus celui-ci est fin et précis, mieux votre praticien pourra vous prendre en charge pour le traitement. La radiologie rétro-alvéolaire permet au dentiste d’estimer de façon quasi instantanée la bonne santé d’une dent. C’est donc un gain de temps pour le professionnel comme pour son patient.

🦷 Qu’est-ce que la radiologie rétro-alvéolaire ?

La radiologie rétro-alvéolaire est une procédure d’examen simple et efficace. Elle est donc l’une des techniques d’imagerie les plus utilisées en cabinet de santé dentaire. Elle est réalisée dans le cadre du bilan d’une zone précise de la mâchoire du patient, comme sur une à trois dents inférieures ou supérieures. C’est donc une radiographie ciblée sur une zone de petite taille. Contrairement à la radiologie panoramique, qui permet de visualiser l’ensemble de la mâchoire, la radio rétro-alvéolaire est beaucoup plus précise et permet vraiment de déceler une anomalie bien ciblée. Les résultats permettent au dentiste d’affiner son diagnostic dentaire, de voir les traitements déjà réalisés (couronne, bridge, etc.) sans faire bouger le patient de son fauteuil ! Le prix de cette prestation vous sera énoncé avant que celle-ci ne soit réalisée. Nous vous informerons également des conditions de prise en charge de cet examen par l’Assurance maladie.

🦷 Comment préparer cet examen ?

Il n’y a aucune préparation nécessaire pour ce type d’examen. Votre dentiste utilise cette technologie pendant la consultation lorsqu’il vous examine pour compléter son diagnostic. La radio rétro-alvéolaire n’a donc pas besoin d’être anticipée et elle ne constitue pas un rendez-vous qui lui est dédié. Cependant, comme pour tout rendez-vous chez votre dentiste, il est important de respecter quelques règles simples pour le bon déroulement du soin. Brossez-vous les dents avant la consultation et, si nécessaire, passez le fil dentaire ou utilisez une brossette. Pour finir, emportez toujours avec vous votre dossier dentaire, en particulier si c’est la première fois que vous consultez ce dentiste. Même si la radiologie permet au dentiste de se rendre compte de certains traitements antérieurs, comme la pose d’une couronne ou d’un bridge, il est préférable que celui-ci ait toutes les cartes en main pour vous soigner.

🦷 Comment se passe une radio rétro-alvéolaire ?

La procédure peut être réalisée au sein même de la salle de consultation, sans que le patient n’ait besoin de se lever du fauteuil. Ce dispositif est en général monté sur un bras articulé, qui est accroché à la chaise de consultation. Cette procédure est de plus en plus utilisée en raison de sa grande facilité d’utilisation. Sous les conseils et la supervision du praticien, le patient garde un capteur en bouche, au contact des tissus et derrière l’alvéole dentaire, d’où le nom de ce type de radio. Cela fait donc de la radiologie rétro-alvéolaire un examen intra-oral, puisque le récepteur se trouve directement dans la cavité buccale du patient. Il s’agit d’une des particularités de ce type de radiologie. La personne réalisant l’examen doit demeurer immobile afin de garantir un résultat net. Après quelques dixièmes de seconde de pose, l’image apparait sur l’écran par traitement numérique, ce qui permet un diagnostic rapide. Il est également possible d’obtenir ce résultat sur papier. La réalisation de cet examen ne prend donc en tout et pour tout que quelques secondes. La radiologie rétro-alvéolaire émet une dose de radiation minime en raison de la faible intensité des ondes projetées. Il n’est donc pas nécessaire de prendre des précautions particulières. Si vous êtes enceinte ou si vous pensez l’être, il est néanmoins essentiel de le préciser à votre chirurgien-dentiste. Celui-ci pourra éventuellement vous proposer des mesures de protection ou simplement ne pas effectuer la radio si elle n’est pas indispensable.

Que peut-on observer grâce à une radio rétro-alvéolaire ?

La radiographie rétro-alvéolaire est très pratique pour évaluer l’état de santé d’une dent, car elle permet par exemple :

  • D’examiner la structure de l’os et la racine de la dent : le praticien pourra alors déterminer si le patient présente une fissure dans la partie interne de la dent.
  • De repérer des infections dans l’ensemble des tissus parodontaux autour de la dent : cette technologie permet d’analyser les tissus mous. On pourra alors détecter un kyste ou encore un abcès.
  • De repérer la présence d’une carie : la radio rétro-alvéolaire permet de diagnostiquer une carie de façon plus fine. Votre chirurgien-dentiste peut ainsi se rendre compte de l’avancement de la cavité et adapter ses soins en fonction.
  • De voir la position des dents de sagesse : il est important pour le praticien de connaitre la taille et la position des dents de sagesse, notamment pour anticiper si la mâchoire du patient aura de la place pour les accueillir ou non. Une radio de ce type peut être requise lors d’un examen en vue d’un traitement orthodontique.

La radiologie rétro-alvéolaire est très utile pour compléter les examens, c’est pourquoi nos spécialistes peuvent avoir recours à cette technique d’imagerie.

Dans quels domaines la radiologie rétro-alvéolaire peut-elle être utilisée ?

Comme nous avons pu le mentionner précédemment, la radiologie rétro-alvéolaire est largement utilisée en odontologie et en stomatologie, mais elle pourra être utilisée en orthodontie en complément d’une radio panoramique lors de la pose d’un appareil dentaire. Cet examen pourra aussi être utile en prévision d’une chirurgie dentaire afin de se rendre compte de la situation de la dent à l’intérieur de la gencive, ou même pour observer une dent incluse. Un des avantages de cette technologie est donc de pouvoir être utilisée dans de nombreux domaines pour des exploitations diverses.

Quelles sont les alternatives à la radiologie rétro-alvéolaire ?

L’imagerie s’étant considérablement développée, il existe plusieurs techniques de radiologie qui permettent d’observer les dents sous des angles différents afin de poser un diagnostic toujours plus précis.

  • La radiologie panoramique : C’est un examen qui permet d’avoir une vue d’ensemble sur la mâchoire. Elle est souvent systématique avant la première consultation, notamment en orthodontie ;
  • Le scanner dentaire : On l’appelle aussi le Cone Beam, il s’agit d’un scanner dentaire 3D haute résolution qui offre lui aussi une vue panoramique sur la mâchoire. Il ne permet cependant pas d’analyser les tissus mous. C’est un examen très utile avant la pose d’implants et il peut également aider dans le diagnostic de certaines pathologies de la mâchoire ;
  • La radiologie céphalo : Ce type de radio permet à votre praticien d’avoir une image de votre tête complète, y compris de vos cervicales. Elle peut être réalisée de face et de profil. Cette technologie est notamment utilisée en orthodontie pour mesurer l’inclinaison des dents. L’image obtenue lors du résultat n’est pas déformée et est à l’échelle.

Tous nos centres sont équipés de ces technologies dernier cri afin de vous garantir des prestations de qualité. Vous pouvez ainsi réaliser tous vos examens de radiologie dentaire au sein de notre structure en complément de votre consultation.

Pour conclure

La radiologie rétro-alvéolaire est donc une prouesse technologique qui facilite grandement le diagnostic par votre praticien. Elle permet de voir l’état de la dent à l’intérieur de la mâchoire, avec une grande facilité et sans perte de temps. Rappelez-vous qu’il est nécessaire de consulter un dentiste une fois par an afin de déceler toute anomalie qui pourrait nécessiter une prise en charge immédiate. De cette façon, vous évitez des complications et possiblement une intervention plus invasive (extraction, dévitalisation, etc.). Cette visite annuelle est également pour vous l’occasion de recevoir des soins préventifs qui pourront vous éviter des caries et infections. Un détartrage vous permettra, par exemple, d’éliminer votre plaque dentaire. Il s’agit du dépôt dur et riche en bactéries qui se dépose sur vos dents au quotidien. Au-delà de soixante ans, il est donc conseillé de consulter son dentiste deux fois par an. En effet, la santé bucco-dentaire devenant plus fragile pendant cette période, votre praticien pourra donc vous aider à prévenir les risques liés à l’âge. De la même façon, des soins quotidiens participent à la bonne santé bucco-dentaire :

  • Brossez-vous les dents deux fois par jour, et si possible, après chaque repas ;
  • Si vous ne pouvez pas vous laver les dents après le déjeuner, terminez par un grand verre d’eau et mâchez un chewing-gum sans sucre ;
  • Utilisez un dentifrice fluoré ;
  • Complétez le lavage de vos dents par le passage de fil dentaire si vous en ressentez le besoin ;
  • Limitez le grignotage de sucreries au cours de la journée. En effet, les bactéries se nourrissent du sucre et les acides qu’elles rejettent après l’avoir ingéré sont particulièrement nocifs pour les dents.

Si vous présentez des symptômes ou douleurs qui suscitent votre interrogation, voire votre inquiétude, prenez rendez-vous dans le centre Dentego le plus proche de chez vous. Pour ce faire, vous pouvez contacter le secrétariat par téléphone ou choisir l’horaire qui vous convient le mieux parmi tous nos créneaux disponibles sur la page dédiée à votre centre. Nous nous assurons, dans chacun de nos centres, de vous accueillir dans une ambiance bienveillante et rassurante, tout en respectant les normes en vigueur en matière d’hygiène et de sécurité.