bague dentaire

Bagues dentaires : les alliées du sourire

Les bagues dentaires permettent d’améliorer l’harmonie du sourire ou de corriger certains défauts fonctionnels en ajustant l’alignement des dents. Contrairement aux idées reçues, elles ne sont pas destinées qu’aux enfants et aux adolescents. Les adultes sont également nombreux à porter un appareil dentaire destiné aux corrections orthodontiques. 

Bagues dentaires : qu’est-ce que c’est ?

Les bagues dentaires désignent un type d’appareil orthodontique destiné à corriger l’alignement des dents dans un but esthétique ou fonctionnel.

Les types de bagues dentaires

Les bagues orthodontiques se composent de petits boîtiers miniatures en métal, en céramique ou en résine, fixés sur la face externe de chaque dent à l’aide d’une colle biocompatible. Ces petits boîtiers sont reliés entre eux par un fil métallique appelé arc dentaire. Ce dernier permet de repositionner les dents progressivement en effectuant des resserrages réguliers.

Les bagues peuvent être posées sur l’ensemble des dents ou sur une seule rangée. L’appareil doit être gardé en place pendant toute la durée du traitement, sans être retiré. Seul un dentiste pratiquant l’orthodontie est à même d’ôter des bagues dentaires.

Chez l’enfant, la pose de bagues orthodontiques est utile pour ajuster la position des dents définitives, guider la croissance et lui garantir une dentition fonctionnelle et esthétique. Chez l’adulte, les bagues dentaires permettent d’améliorer l’alignement des dents dans l’optique de retrouver confiance en soi en améliorant l’esthétique . Ce type d’appareil dentaire est également préconisé pour améliorer la mastication et/ou l’élocution en cas d’anomalie maxillaire.

Il existe différents types de bagues dentaires :

Les bagues classiques : en métal, elles sont très visibles, mais permettent de corriger tous les problèmes d’orthodontie. C’est aussi l’option la moins chère ;

  • Les bagues multi-attache en céramique ou en résine : elles sont plus discrètes, mais aussi plus fragiles ;
  • Les bagues linguales : elles se posent non pas à l’avant, mais sur la face arrière des dents pour rester invisibles. Cette technique a ses limites en termes de corrections.
  • Si les bagues étaient jusqu’alors directement associées à l’image du sourire métallique, de nouveaux appareillages autorisent donc aujourd’hui plus de discrétion pour satisfaire les attentes esthétiques des patients. Les bagues en céramique ou en résine ont toutefois certaines spécificités :
  • Elles sont plus coûteuses que les bagues en métal classiques ;
  • Moins performantes que les bagues traditionnelles, elles nécessitent souvent un temps de traitement plus long ;
  • Elles peuvent se colorer avec le temps et impliquent alors d’éviter de consommer certains aliments comme le thé ou le café qui les font jaunir ;
  • Les bagues en céramique peuvent être abîmées par des aliments trop durs.

Il est tout à fait possible d’opter pour un appareillage mixte qui associe bagues en métal et en céramique. Les bagues en métal sont, dans ce cas, placées sur les dents non visibles. Cette solution permet de réduire les coûts de l’appareillage.

Fonctionnement des bagues dentaires

Les bagues dentaires permettent de relier les dents entre elles et de pouvoir ajuster leur position grâce à l’arc dentaire. Ce dernier est accroché à chacun des boîtiers fixés aux dents par des ligatures. Il exerce alors une légère pression sur les dents et permet de les déplacer minutieusement au fil des mois. C’est pourquoi le port de bagues dentaires implique des rendez-vous réguliers chez le dentiste spécialisé en orthodontie, qui resserre progressivement les arcs en fonction des ajustements nécessaires. Les visites au cabinet dentaire sont planifiées à l’avance selon un calendrier précis et défini selon les besoins du patient. Pour obtenir les meilleurs résultats, le respect de ce calendrier est essentiel. 

Pour accélérer le repositionnement des dents, la pose d’élastique peut dans certains cas venir compléter l’appareillage. Il est également important de savoir qu’au gré des mouvements naturels de la bouche et de la dentition, les bagues peuvent bouger au fil du temps et nécessiter un rebasage pour réadapter l’appareil correctement.

Quand faut-il mettre des bagues dentaires ?

Le dentiste pratiquant l’orthodontie détermine la nécessité et la durée de la pose de bagues en fonction des souhaits du patient et de l’analyse précise clinique et radiographique de sa situation dentaire.

Que peut corriger un appareil dentaire ?

Les bagues sont préconisées dans un but esthétique et/ou fonctionnel en cas de malpositions dentaires telles que :

  • Des dents mal alignées ;
  • Des dents de travers ou qui se chevauchent ;
  • Pas assez d’espace entre les dents ;
  • La présence d’espaces diastèmes entre les dents ;
  • Une dysharmonie dento-maxillaire (malocclusion ou supraclusion par exemple).

À noter qu’en cas de malocclusion ou de supraclusion (défaut d’alignement entre la mâchoire du haut et du bas ne permettant pas la rencontre optimale des dents opposées), les dents peuvent s’abîmer prématurément en se frottant. Dans cette situation, le rôle des bagues va au-delà de l’esthétique et est avant tout médical dans le but d’assurer la pérennité du système dentaire.

Combien de temps doit-on garder des bagues dentaires ?

La durée de port d’un appareil dentaire varie en fonction des problématiques à régler et du type d’appareil choisi. En règle générale, la durée totale est comprise entre 6 mois et 2 ans. Dans les cas les plus simples, 6 mois suffisent à corriger le positionnement des dents. Pour la correction de défauts plus complexes, la durée du traitement peut aller jusqu’à 30 mois. Par la suite, le résultat peut être consolidé par la mise en place d’une gouttière ou d’un fil de contention permettant de conserver le bon alignement des dents au fil du temps.

Les précautions à prendre avec des bagues dentaires

La qualité de l’hygiène bucco-dentaire est d’autant plus importante lorsque l’on porte des bagues. Ces dernières comportent en effet de petits espaces dans lesquels des débris alimentaires peuvent venir se loger. Des brossages minutieux après chaque repas et l’utilisation de brossettes interdentaires suffisent à éviter ces désagréments et à maintenir une bonne hygiène buccale. Le port de bagues dentaires implique également des précautions concernant la consommation d’aliments trop durs, trop mous ou gluants qui peuvent venir endommager l’appareil ou y rester coincés.

Si vous avez les dents mal alignées, des difficultés d’élocution ou de mastication, les bagues dentaires peuvent venir corriger ces défauts et vous permettre d’améliorer votre qualité de vie. Portées entre 6 et 30 mois selon la complexité de l’anomalie dentaire, les bagues dentaires nécessitent des rendez-vous réguliers au cabinet dentaire pour des ajustements. Si vous pensez avoir besoin de bagues dentaires pour vous ou votre enfant, n’hésitez pas à consulter votre dentiste pour en discuter.

A lire également