strass dentaire

Le strass dentaire : risques et précautions

En vogue dans les années 2000, le strass dentaire revient sur le devant de la scène depuis quelques années. Fixé sur la face visible des dents, cet ornement dentaire permet d’arborer un sourire unique. Mais il n’est pas sans risque.

Qu’est-ce qu’un strass dentaire et quels sont les risques associés ?

Les dents aussi se parent de bijoux ! Comme avec le strass dentaire qui fait partie des ornements dentaires les plus populaires.

Définition

Comme son nom l’indique, le strass dentaire est un bijou pour dent ressemblant à un diamant. Il est scintillant et vient se fixer sur la face externe des dents de façon temporaire. Il se révèle alors lorsque la personne parle ou sourit. À la mode il y a quelques années, il séduit à nouveau les femmes comme les hommes adeptes du body art. À la différence du grillz ou du tatouage pour dents, le strass dentaire se veut plutôt discret. Il s’agit généralement d’un cristal de très petit diamètre qui se pose le plus souvent sur une incisive ou une canine de la mâchoire supérieure.

Il en existe de différentes formes et couleurs plus ou moins fantaisistes. Certains sont ronds, d’autres en forme de cœur, de fleur ou d’étoile. Brillant, mat ou nacré, le strass dentaire peut imiter diverses pierres précieuses comme le diamant ou l’émeraude. La pose d’un strass dentaire est un acte purement esthétique. La durée de vie d’un tel ornement dentaire peut aller de quelques mois à plusieurs années. S’il est posé correctement par un dentiste professionnel compétent, il peut rester en place entre 2 et 5 ans. Le taux d’acidité de la salive, les habitudes alimentaires et les pratiques d’hygiène bucco-dentaire jouent notamment en rôle dans la tenue du bijou sur le long terme.

Strass dentaire : quels risques pour mes dents ?

Bien que la pose d’un strass dentaire soit une procédure réversible et peu invasive, le fait de coller un objet sur l’émail n’est pas sans risque pour la dent. Après plusieurs mois, le frottement du strass sur l’intérieur des lèvres peut irriter et abîmer la muqueuse. L’émail peut également être endommagé sur la zone de pose. Un strass dentaire ne peut être posé que sur des dents saines, à l’émail solide. C’est un acte par exemple fortement déconseillé chez un patient atteint de fluorose, dont l’émail est déjà fragilisé. Le bijou pour dent est également déconseillé aux patients souffrant de maladie parodontale, de caries ou ayant une mauvaise hygiène bucco-dentaire.

Comment enlever un strass dentaire ?

Le strass dentaire finit au bout d’un certain temps par tomber tout seul. Il peut aussi tout à fait être retiré avant, mais uniquement par un dentiste. Le retrait du bijou doit en effet faire l’objet de certaines précautions, notamment pour s’assurer qu’aucun résidu de colle ou de bijou ne reste sur la dent. Pour retirer un strass dentaire, le praticien procède de la même manière pour que le retrait de bagues orthodontiques.

Comment s’effectue la pose d’un strass dentaire ?

La pose d’un strass dentaire doit être effectuée chez un professionnel pour éviter toute complication.

Les étapes de la pose

La pose d’un bijou dentaire par collage sur une dent est une procédure rapide et indolore. Pour cela, le dentiste utilise une technique similaire à celle employée pour l’adhésion des bagues orthodontiques. Après nettoyage et séchage de l’émail, la surface de la dent est recouverte d’un gel de mordançage qui vient préparer la dent au collage. La dent est ensuite rincée et le bijou minutieusement désinfecté. Puis le strass est collé à la surface de la dent à l’aide d’une colle biocompatible. Le dentiste passe ensuite un appareil à faisceau lumineux sur la zone de colle afin de durcir le composite et ainsi fixer le bijou. Durant cette procédure, le praticien s’assure que le contact entre la dent et la base du bijou soit parfaitement étanche, dans le but d’éviter la propagation de bactéries et de préserver l’émail.

Si les strass dentaires sont majoritairement collés sur les dents naturelles, de nouvelles techniques permettent désormais de les faire adhérer sur des couronnes dentaires. Cette méthode n’est toutefois pas pratiquée dans tous les cabinets.

Où se faire poser un strass dentaire ?

Vous souhaitez vous faire poser un strass dentaire ? Plusieurs professionnels proposent ce service :

  • Certains cabinets de chirurgie dentaire ;
  • Les salons esthétiques ;
  • Les salons de tatouages et piercings.

Il est fortement recommandé d’opter pour une pose en cabinet dentaire afin d’assurer la meilleure prise en charge possible de la santé de vos dents avant et après la fixation de l’ornement. Faire appel à un dentiste pour la pose d’un strass dentaire vous assure aussi une meilleure tenue du bijou.

La pose de strass dentaire doit dans tous les cas être effectuée dans des conditions d’hygiène strictes, le praticien devant notamment porter des gants, un masque chirurgical et utiliser du matériel stérilisé à l’autoclave ou à usage unique.

Précautions à prendre après la pose d’un strass dentaire

Dans les jours qui suivent la mise en place du bijou dentaire, certaines précautions sont à prendre pour éviter qu’il ne se décolle prématurément :

  • Éviter les aliments collants comme les bonbons et chewing-gums ;
  • Ne pas se brosser les dents dans les 12h après la pose ;
  • Ne pas brosser la dent ornée pendant 3 à 4 jours ;
  • Éviter les boissons acides comme les sodas ;
  • Ne pas boire de boissons très froides ou très chaudes.

Par la suite et une fois la colle bien séchée, vous pourrez reprendre vos habitudes alimentaires et d’hygiène. Évitez toutefois de croquer dans des aliments trop durs qui pourraient, par le choc, faire tomber le bijou. En dehors de cela, le brossage des dents, l’utilisation du fil dentaire et les détartrages réguliers se font de la même manière.

Le strass dentaire est donc un bijou pour dent à la tenue solide, qui peut rester en place plusieurs années. Les amateurs de bijoux et de body art peuvent franchir le pas du strass dentaire pour apporter à leur sourire une nouvelle dimension esthétique. Il s’agit toutefois d’une procédure à prendre avec le plus de précautions possibles et à réaliser impérativement auprès d’un professionnel compétent, de préférence en cabinet dentaire, pour éviter tout risque d’endommagement de l’émail et de complications.

A lire également