dents_blanches

Comment avoir les dents blanches ?

Tout le monde ou presque rêve d’arborer un sourire éclatant et des dents d’une blancheur immaculée. La teinte des dents est différente en fonction des individus. Elle est déterminée par la couleur de la dentine et par l’épaisseur de l’émail qui la recouvre. Elle dépend également de facteurs intrinsèques ou extrinsèques, qui peuvent être à l’origine de dyschromies affectant la structure de l’émail, ou de taches se déposant à la surface des dents. Heureusement, il existe différentes techniques pour y remédier. Si vous vous demandez comment avoir les dents blanches, vous êtes au bon endroit. 

Comment avoir les dents blanches : les différentes causes de dyschromies

Avant d’envisager une solution, il est important de déterminer la cause de la dyschromie.

Les dents tachées 

Elles sont essentiellement liées aux habitudes alimentaires : au café, thé, vin rouge, épices… mais aussi aux aliments acides érodant l’émail et le rendant plus poreux, ainsi qu’au tabac dont les goudrons, la nicotine et les toxines provoquent des colorations jaunes ou brunes.

Les dents jaunes 

On peut déterminer plusieurs causes :

  • Le patrimoine génétique de chacun : à savoir l’épaisseur de l’émail et la teinte plus ou moins foncée de la dentine sous-jacente ;
  • La plaque dentaire et le tartre : en l’absence de brossage suffisant, ou en raison de la quantité et de la qualité de la salive, ils forment des dépôts jaunâtres sur les dents ;
  • Des fissures de l’émail : risques d’accumulation de tartres à ces endroits.
Les dents grises 

Là encore, plusieurs causes sont possibles :

  • Après la dévitalisation d’une dent : la dent, qui n’est plus vivante et s’assombrit avec le temps ;
  • À la suite de la prise de certains médicaments (notamment la tétracycline prise pendant l’enfance ou par la mère pendant sa grossesse) ;
  • Traumatisme dentaire ;
  • Dent nécrosée ;
  • Dentinogénèse imparfaite : trouble du développement des dents, provoquant une couleur bleu/grise ou marron aux dents.

Comment avoir les dents blanches : le blanchiment dentaire ?

Comment avoir les dents blanches ? Il existe aujourd’hui différentes techniques permettant de retrouver un sourire éclatant.

Au fauteuil en centre Également prescrit par le dentiste et sous son strict encadrement, cette technique utilise également du gel de peroxyde d’hydrogène à une concentration de 6% ou du peroxyde de carbamide .dentaire

Il est important de rappeler que votre dentiste est le seul à vous offrir une technique de blanchiment sûre et efficace.

La technique utilisée au cabinet dentaire utilise une solution à base de peroxyde d’hydrogène à 6% ou du peroxyde de carbamide à 16%.

Le dentiste commence par une consultation préalable afin de procéder à un bilan complet de vos dents et de détecter d’éventuelles caries ou problèmes de gencives, incompatibles avec un blanchiment dentaire.

Ensuite, il procède à un détartrage. Il est en effet nécessaire d’éliminer tout dépôt de tartre présent, car celui-ci entrave l’action du gel sur les dents.

Après avoir protégé les gencives, les muqueuses et la peau, le dentiste pose un écarteur afin de faciliter l’accès aux arcades dentaires et d’optimiser sa visibilité.

Le gel de peroxyde d’hydrogène est ensuite appliqué sur l’émail des dents, puis activé grâce à une lampe UV. Plusieurs séances peuvent être nécessaires en fonction de la situation de départ et du résultat à atteindre.

En ambulatoire

Également prescrit par le dentiste et sous son strict encadrement, cette technique utilise également du gel de peroxyde d’hydrogène à une concentration de 6% ou du peroxyde de carbamide.

Appelée également « home bleaching », elle intervient en complément ou en lieu et place de la technique au fauteuil. Dans ce cas, les séances sont effectuées à domicile et accompagnées de contrôles réguliers au cabinet dentaire.

La réalisation de gouttières est nécessaire. Pour ce faire, le dentiste réalise des empreintes de chacune des deux arcades dentaires. Ces gouttières sont destinées à recevoir le gel blanchissant. Elles sont ensuite essayées lors d’un autre rendez-vous. Les explications concernant la fréquence et la durée du port des gouttières sont fournies, accompagnées des consignes de nettoyage et d’entretien.

Des contrôles réguliers sont nécessaires. En fonction des résultats, l’utilisation peut être prolongée.

Bien que beaucoup souhaitent savoir comment avoir les dents blanches et soient tentés par le blanchiment dentaire, il existe cependant des contre-indications à prendre en considération : 

  • Cette technique est déconseillée aux moins de 18 ans ainsi qu’aux femmes enceintes ou qui allaitent ;
  • Elle ne doit pas être utilisée sur des dents ou gencives sensibles ;
  • Elle est à proscrire en cas d’allergie à l’eau oxygénée ;
  • Elle est également à éviter en présence de gingivite, parodontite ou carie.

Enfin, il faut savoir que les obturations, les couronnes et les facettes ne sont pas sensibles aux techniques de blanchiment dentaire et qu’il faut prévoir de les refaire après afin de conserver l’homogénéité du sourire.

Cas particulier : le blanchiment interne sur dent dévitalisée

La dévitalisation d’une dent consiste à retirer la pulpe infectée de la chambre pulpaire et des racines. 

Une dent dévitalisée peut foncer avec le temps. Et lorsque les dents concernées sont des incisives ou des canines supérieures, cela contrarie l’équilibre esthétique du sourire. La solution, dans ce cas, est le blanchiment interne.

Le dentiste, après avoir vérifié que l’obturation canalaire était bien étanche, injecte un produit à base de peroxyde d’hydrogène dans la chambre pulpaire et rebouche la dent provisoirement pour une durée de une semaine. Le produit pénètre ainsi progressivement la dentine et l’éclaircit. 2 à 3 séances sont généralement nécessaires pour un retour à la couleur d’origine. La dent sera ensuite obturée définitivement.

Bien que l’on puisse retrouver des dents blanches grâce à ces techniques, il faut savoir qu’il n’existe pas de résultat définitif. Des retouches sont nécessaires après 6, 12 ou 18 mois, en fonction de l’hygiène bucco-dentaire et des habitudes alimentaires de chacun.

Comment avoir les dents blanches : les facettes dentaires

Les facettes dentaires sont de très fines pellicules, idéalement de céramique, que l’on colle sur les faces avant des dents, afin d’améliorer l’esthétique du sourire. Cette technique permet de résoudre les problèmes de colorations profondes, et autorise toutes les formes et teintes souhaitées et validées par votre dentiste.

La mise en place est rapide : un premier rendez-vous permet d’effectuer le bilan bucco-dentaire, de définir le besoin et de prendre les empreintes, puis les facettes sont collées lors d’un second rendez-vous.

>Il en existe à ce jour trois types :

  • Les facettes en céramique : cette technique est irréversible dans la mesure où elle nécessite une légère diminution de l’épaisseur de l’émail afin de venir y apposer les facettes. Cela signifie que la présence de facettes sera toujours nécessaire sur les dents concernées ; 
  • Les facettes en résine composite : . Elles peuvent également être la solution choisie, à moindre coût, mais ces facettes résistent mal aux taches sur la durée.</p> Il est possible de poser une facette provisoire entre la prise d’empreinte et la pose de la facette définitive. Cette facette provisoire est en résine ;
  • Les facettes pelliculaires : elles présentent l’avantage de ne pas nécessiter de meulage de l’émail tant elles sont fines. Elles sont d’une grande qualité esthétique et d’une grande résistance.

« Comment avoir les dents blanches » demeure une préoccupation pour beaucoup d’entre nous. De nombreuses techniques fleurissent, mais avec souvent des risques sérieux (bars à sourires, kits maison, recettes approximatives, voire dangereuses…). Seul votre dentiste sera à même de vous conseiller et de vous orienter vers les techniques les plus efficaces et les plus sûres.

A lire également